09.04.2020 à 04:39

Mia Goth

«Une amitié peut te transformer»

Selon l'actrice Mia Goth, avoir un(e) meilleur(e) ami(e) est bien plus précieux que des amours éphémères.

de
Miguel Cid, Londres
Mia Goth est l'héroïne du film «Emma», disponible en VOD.

Mia Goth est l'héroïne du film «Emma», disponible en VOD.

AFP/Matt Winkelmeyer

Mia Goth donne la réplique à Anya Taylor-Joy dans la nouvelle adaptation du classique de Jane Austen, «Emma», disponible en VOD. Amies à l'écran comme dans la vie, l'actrice anglaise de 26 ans en a tiré parti sur le tournage.

En quoi cette histoire est-elle toujours pertinente pour les jeunes aujourd'hui?

Je pense qu'elle enseigne aux jeunes l'importance de l'amitié et à ne pas la négliger pour des amours passagères. Le pouvoir d'une amitié est inestimable et peut vraiment te transformer. C'est

ce qui arrive à Emma et Harriet, mon personnage dans le film. Elles se montrent à leur avantage en s'appuyant l'une sur l'autre.

Dans la vie vous êtes amie avec Anya Taylor-Joy qui incarne Emma. Un avantage sur le tournage?

Absolument. On se connaît depuis presque cinq ans et il s'agit de notre deuxième film ensemble après «Le Secret des Marrowbone». Quand tu es si proche de quelqu'un, tu peux prendre plein de raccourcis qui t'évitent de devoir tout expliquer. On comprend ce qu'on doit faire sans se parler et cela se ressent à l'écran. Je me suis éclatée avec elle.

Pourriez-vous imaginer vivre au 19e siècle, comme dans le film?

Je n'aurais pas aimé vivre à cette époque-là. Il va sans dire que les femmes étaient soumises à beaucoup de restrictions. Leur avenir était prédéterminé selon leur classe sociale et elles n'avaient pas leur mot à dire sur la façon de mener leur vie. Le mieux qu'elles pouvaient espérer était de bien se marier.

La réalisatrice du film est une photographe célèbre. Est-ce que travailler avec elle vous a rappelé l'époque où vous étiez mannequin?

Jouer la comédie est très différent. J'ai commencé dans le mannequinat très jeune, quand j'avais 13 ou 14 ans. C'était une façon agréable de gagner de l'argent de poche et un bon moyen de

rencontrer des gens influents. Et puis cela m'a aidée à me décomplexer devant la caméra. Mais, pour moi, ce n'était qu'un moyen pour atteindre mon but.

Vous avez donc toujours rêvé d'être comédienne?

Ma grand-mère est actrice au Brésil et j'ai baigné dans cet univers depuis toute petite. J'ai toujours été intéressée par ça et voulu devenir actrice. À 16 ans, j'ai décidé de faire la transition du

mannequinat à la comédie et de travailler avec une agence spécialisée. J'ai décroché mon premier film, «Nymphomaniac», à 18 ans, trois semaines après avoir terminé le lycée.

Regardez la bande-annonce du film «Emma»:

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!