Actualisé 03.08.2011 à 09:39

ATTAQUE

«Une année idéale pour les guêpes»

Jusqu'à deux fois plus de personnes font la chasse aux guêpes en ce moment en Suisse. Et la tendance ne devrait pas fléchir.

de
hal/jbm
Les guêpes pullulent cette année.

Les guêpes pullulent cette année.

Elles bourdonnent autour de la table du petit déjeuner par dizaines. Elle se ruent sur les cervelas du barbecue et nous attaquent au bord de la piscine. Les guêpes sont en train de proliférer dans une bonne partie du pays. Le bureau de conseil en matière de ravageurs de la ville de Zurich par exemple a déjà reçu 171 demandes concernant des nids de guêpes depuis le début de l'année: un record. Car au 2 août l'an dernier seuls 102 appels avaient été enregistrés et même 82 en 2009.

Entre 30 et 40 interventions par jour

Les exterminateurs professionnels ressentent également cette augmentation. Ainsi, Insekta, spécialisée dans la lutte contre les insectes intervient entre 30 et 40 fois par jour pour des nids de guêpes. Pour Roman Dändliker, de la firme Biozida, il semble qu'en fin d'année «nous seront intervenus deux fois plus qu'une année auparavant».

Selon ces spécialiste les attaques de ces insectes au corps noir et jaune ne font que commencer car la saison bat maintenant son plein. «Ces deux prochaines semaines devraient être très favorables à leur prolifération» annonce Pascal Frei d'Insekta.

A cause de la météo

Les raisons pour une saison si idéale pour les guêpes est à rechercher du côté de la météo. Lorsque l'hiver est peu rigoureux, de nombreuses reines survivent et, avec un printemps clément, elles peuvent faire croître leurs essaims rapidement. Insekta par exemple a récemment détruit une colonie dont le nid mesurait 1,7 mètre de long avec un diamètre de 30 centimètres. Pascal Frei ne conseille pas aux particuliers d'éliminer eux-mêmes les guêpes. «Lorsqu'elles attaquent, elles peuvent être extrêmement dangereuses.» Pour sa part, Jürg Zettel, expert en insectes, conseille de ne pas céder à la panique. «Les guêpes ne sont pas agressives. Elles vont chercher leur nourriture loin de leur nid.» Pour lui il ne faudrait détruire un nid que s'il est près du sol à un endroit où des enfants jouent.

Les moustiques pullulent aussi

A part les guêpes, les moustiques sont prêts à passer à l’action. Jurek Müller, spécialiste en météorologie à Leipzig prédit qu’en Allemagne, toute les conditions sont réunies pour voir les moustiques passer à l’attaque. «En Suisse également, la situation est très propice» indique Heinrich Höhn Station de recherche Agroscope Changins-Wädenswil. Pour cet expert en insectes, les moustiques ont pu pondre sans problème leurs œufs dans les étangs et autres zones humides en juillet. Maintenant que les températures augmentent, les larves sont prêtes à éclore. Et par-dessus le marché, les hommes attirent davantage les insectes quand il fait chaud puisqu’il dégagent plus facilement des odeurs qui leur plaisent.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!