Action de protestation: Une association pour soutenir les anti-Billag
Actualisé

Action de protestationUne association pour soutenir les anti-Billag

La fronde anti-Billag connait un nouvel épisode en Suisse alémanique. Une association s'est créée pour soutenir tous ceux qui refusent de payer leur facture. Et les défraie en cas d'amende.

par
Désirée Pomper/tde)

«Payer la facture Billag n'a aujourd'hui plus aucun sens.» Daniel S* vient de Zoug mais en Suisse, ils sont des milliers à penser comme lui.

Récemment, Daniel S* a donc rejoint la toute récente association des anti-Billag (en allemand: Anti-Billag Verein), fondée en Suisse centrale. Le groupement compte aujourd'hui une cinquantaine de membres, avant tout des jeunes entre 25 et 35 ans, toutes professions confondues, de l'installateur sanitaire au banquier, selon Daniel S.

Tous ont décidé de boycotter les factures Billag. En lieu et place, ils ont versé à l'association une «cotisation» de 500 francs. En contrepartie, l'association les soutient jusqu'à hauteur de 5'000 francs contre les éventuelles amendes de Billag. «Cette association est avant tout une action symbolique contre l'arnaque de Billag», explique Daniel S.

Billag ne souhaite pas s'exprimer sur cette association. Son porte-parole, Jonny Kopp, se contente de rappeler que tous ceux qui n'annoncent pas leur poste de radio ou de télévision seront dénoncés à l'Office fédéral de la communication (Ofcom). Pour le juriste David Gibor, l'association n'est pas punissable par la loi, tant qu'elle ne milite pas ouvertement et ne recrute pas de nouveaux membres via des pubs, par exemple. Les membres de l'association, en tout cas, ne s'embarrassent pas trop de considérations juridiques. Le week-end prochain, ils ont prévu d'aller faire la fête à Arosa, aux frais de l'association.

*Nom connu de la rédaction

Fronde sur Facebook

Sur Facebook, les anti-Billag donnent aussi de la voix. Le groupe «Bye bye Billag» compte plus de 40'000 membres.

Ton opinion