Actualisé 04.03.2010 à 17:12

Salon de l'auto de GenèveUne Aston Martin qui s'ouvre grâce à une montre Jaeger-leCoultre

Pour la première fois en Suisse, la marque horlogère Jaeger-LeCoultre présente l'objet de son nouveau partenariat avec Aston Martin.

L'Aston Martin Rapide lors d'une présentation à Moscou, le 18 février dernier.

L'Aston Martin Rapide lors d'une présentation à Moscou, le 18 février dernier.

Logé sur le fond de la montre, un périphérique permet le verrouillage des portes de la «Rapide» du constructeur anglais.

Associée à la voiture de sport très haut de gamme, la montre «AMVOX 2 Rapide Transpondeur» de Jaeger-leCoultre a été dévoilée jeudi au 80e Salon automobile de Genève, en présence du Dr Bez, directeur général de la marque de prestige britannique, a indiqué la société de la Vallée de Joux. Elle sera commercialisée uniquement dans le réseau de la marque automobile.

A l'approche de la voiture, son propriétaire presse la position «open» de la glace de la montre, - située entre 8 et 9 heures -, pour activer le système d'ouverture des portières. Le même geste, accompli sur la position «close», - entre 3 et 4 heures -, permet de fermer le véhicule.

La minitaturisation du périphérique - le transpondeur -, sa connectique et l'antenne d'émission, ont été repensés dans une démarche horlogère, alliant innovation technologique et intégration du design. Une contrainte technique de taille a dû été prise en compte.

Une montre mécanique fait en effet office de cage de Faraday en protégeant le mouvement des influences de champs électriques qui peuvent altérer la précision de marche. Une antenne innovante a ainsi été mise au point, grâce à l'utilisation de la glace saphir comme support.

Au total, les ingénieurs de Jaeger-LeCoultre ont travaillé dix- huit mois sur le système «transpondeur», qui équipe aussi la «DBS», d'Aston Martin, la voiture de «James Bond».

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!