Actualisé 04.07.2015 à 10:54

Lausanne

Une bagarre déclenche une intervention massive

La police est intervenue en nombre jeudi soir aux Prés-de-Vidy pour mettre fin à une altercation sur un parking connu pour être parfois le théâtre de tension.

1 / 6
A cause de la ressemblance entre un pistolet factice et une arme réelle lors d'une altercation, la police est intervenue massivement jeudi soir aux Prés-de-Vidy.

A cause de la ressemblance entre un pistolet factice et une arme réelle lors d'une altercation, la police est intervenue massivement jeudi soir aux Prés-de-Vidy.

Lecteur reporter
Une vingtaine dagents équipés de gilets pare-balles et de fusils dassaut sont intervenus.

Une vingtaine dagents équipés de gilets pare-balles et de fusils dassaut sont intervenus.

Lecteur reporter
Une vingtaine dagents équipés de gilets pare-balles et de fusils dassaut sont alors intervenus.

Une vingtaine dagents équipés de gilets pare-balles et de fusils dassaut sont alors intervenus.

Lecteur reporter

Il était presque 22h jeudi lorsqu'un passant a vu débarquer de nombreux agents de police aux Prés-de-Vidy. «Je rejoignais l'arrêt de bus de la Bourdonnette lorsqu'ils sont arrivés avec les sirènes», raconte-t-il. Les forces de l'ordre étaient équipées de mitraillettes et de gilets pare-balles.

Une vingtaine de policiers sont intervenus pour une altercation entre deux personnes. Dans un premier temps, une porte-parole de la police lausannoise avait évoqué un possible problème entre des occupants d'un squat voisin, des Sud-Américains et des Roms. Plus tard, le procureur en charge de l'affaire a démenti l'implication de ces derniers.

Pour l'heure, il est difficile de savoir ce qu'il s'est véritablement passé, car les versions des différentes personnes interrogées sur les lieux divergent passablement. Deux personnes ont été interpellées et ont été auditionnées vendredi matin. Elles ont ensuite été relâchées.

Les Prés-de-Vidy, situés à proximité de la station d'épuration des eaux usées, accueillaient jadis des jardins publics. Un écoquartier devrait y voir le jour dans quelques années.

(20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!