Genève: Une baisse d’impôt passe un premier cap

Publié

GenèveUne baisse d’impôt passe un premier cap

La commission fiscale du Grand Conseil a accepté un projet du PLR de diminuer l’imposition de 5%.

Les Genevois pourraient se prononcer sur une baisse de leurs impôts.

Les Genevois pourraient se prononcer sur une baisse de leurs impôts.

TDG/P. Abensur

Une baisse d’impôt pour les personnes physiques se précise au bout du lac. Un projet de loi du Parti libéral-radical (PLR) a été validé par la commission fiscale du Grand Conseil, comme l’ont rapporté «Le Courrier» et la «Tribune de Genève». De son côté, le Conseil d’État a préavisé négativement cette réduction linéaire de 5%. L’Exécutif a évalué les pertes fiscales à quelque 200 millions de francs. Une somme dont le Canton avec un budget de plus de neuf milliards peut se passer, selon le député PLR Yvan Zweifel. Au contraire, estiment les partis de gauche qui, à l’image de Pierre Vanek, jugent absurde de «vider les caisses de l’État au moment où les besoins en termes de politiques publiques sont les plus criants», a réagi le député d’Ensemble à Gauche dans les colonnes du quotidien genevois. 

Comme un référendum facilité (avec seulement 500 signatures nécessaires) s’applique en matière fiscale, une votation semble se profiler, souligne de son côté «Le Courrier».

Contre-projet à la suppression de la taxe professionnelle

Par ailleurs, la commission fiscale a recommandé de rejeter une initiative pour abolir la taxe professionnelle communale dont doivent s’acquitter les entreprises, lancée par les sections jeunes des partis de droite, indique la «Tribune de Genève». Le Conseil d’État et les communes s’opposent à ce texte. Le PLR, qui est favorable à la suppression de cet impôt «qui n’existe nulle part ailleurs en Suisse», craint des pertes trop grandes pour les communes. Le parti souhaite un contre-projet à cette initiative. 

(leo)

Ton opinion

8 commentaires