Une balle non mortelle pour en finir avec les armes à feu

Actualisé

Une balle non mortelle pour en finir avec les armes à feu

PARIS – La société Taser France a mis au point une balle bourrée d'électronique qui paralyse l'individu.

Cette balle s'appelle le Xrep et elle pourrait marquer, selon ses créateurs, la fin des armes à feu.

La société Taser France présentera aux policiers français cette balle non mortelle qui délivre à l'impact sur la cible une décharge électrique entraînant une incapacité musculaire de vingt secondes. Largement le temps d'interpeller un suspect, révèle le quotidien Aujourd'hui en France. Son fabricant fournit déjà le Taser X26, pistolet à impulsion électrique. Le projectile électronique à rayon étendu pourra être tiré par n'importe quelle arme de calibre 12. Equipé de trois ailettes, la cartouche permet un tir très précis. A l'impact sur la cible, la balle se décompose en plusieurs éléments. Une partie, qui passe à travers les vêtements, jusqu'à 2,5 cm, se fixe, pendant que six petites épines sont expulsées et vont créer un arc électrique de 50 000 V. L'ampérage est très faible. Il n'y a donc selon le fabricant ni danger ni séquelles. La cible reste consciente et maîtresse de sa parole, mais elle ne peut plus bouger, comme prise dans une camisole de force, écrit encore Aujourd'hui en France. La vitesse du tir, 100m/s, est celle d'un pistolet à billes en plastique. Cela ne fait pas trop mal, même à courte distance. L'invention pourrait également servir à des chasseurs qui ne souhaitent pas tuer leur proie. Un projectile non létal est une avancée, à l'image du Taser X26 qui a permis d'interpeller des centaines de personnes sans incident.

(gim)

Ton opinion