Est vaudois: Une bande de jeunes interpellée
Actualisé

Est vaudoisUne bande de jeunes interpellée

Six mineurs et un majeur ont été interpellés par les policiers suite à des vols par effraction commis dans les ports de Pully et Lutry.

par
comm

Dans la nuit du 10 au 11 mai 2011, plusieurs vols par effraction et dommages à la propriété ont été commis sur des bateaux amarrés dans les ports de Pully et Lutry.

Durant la même semaine, dans la nuit du 12 au 13 mai, le propriétaire d'une embarcation à Lutry, mettait en fuite des individus qui forçaient la serrure de son bateau, l'un des deux sautant à l'eau pour s'échapper.

Un jeune identifié

Rapidement sur place, les agents de l'Association Police Lavaux (APOL), en collaboration avec les gendarmes du Centre d'intervention régional (CIR) de Lausanne, ont remarqué puis identifié un jeune. Ils ont également découvert du matériel de provenance suspecte, sur la jetée du port de Lutry. Durant la même nuit, un jeune homme était interpellé par la police municipale, à Lausanne, au guidon d'un cycle qu'il avait dérobé.

Les investigations menées par les inspecteurs de la police de sûreté ont permis de mettre en cause d'autres jeunes qui ont été interpellés le samedi 14 mai 2011. Ils ont admis être les auteurs de différents vols par effraction, dommages à la propriété ainsi que des vols de cycles.

Ils ont également dérobé du matériel électronique, de l'argent et différents matériel se trouvant à bord des bateaux. Ces personnages ont également admis, pour certains, avoir sectionné le câble d'amarrage du bateau d'un pêcheur professionnel qui a été retrouvé chaviré, au large du port de Pully.

Six mineurs et un majeur

Les prévenus, six mineurs et un majeur, âgés de 15 à 18 ans, tous domiciliés dans la région, d'origine suisse, portugaise et serbe, ont été entendus par les enquêteurs de la police de sûreté. Au terme de ces opérations, les mineurs ont été remis à leurs parents et le majeur laissé aller.

Le Tribunal des mineurs et le procureur de service ont ouvert une instruction pénale confiée aux inspecteurs de la région judiciaire Est et de l'identité judiciaire de la police de sûreté.

Ton opinion