Belgique: Une bande traque le complice de Marc Dutroux
Actualisé

BelgiqueUne bande traque le complice de Marc Dutroux

L'ex-complice de Marc Dutroux, Michel L., a été agressé par une bande, dans le quartier où il a élu domicile, depuis sa libération conditionnelle.

par
FL/20minutes
Un des complices de Marc Dutroux refait tristement parler de lui, ces derniers jours, en Belgique.

Un des complices de Marc Dutroux refait tristement parler de lui, ces derniers jours, en Belgique.

Un peu moins de 25 ans après le début de l'affaire Dutroux, la Belgique a toujours du mal à s'en remettre. Alors que les premiers condamnés sortent petit à petit de prison en liberté conditionnelle, Michelle Martin en 2012 et Michel L. plus récemment en décembre 2019, une partie de la population belge continue de sonner la charge sur celle et ceux qui ont été condamnés en 2014, à Arlon, en cour d'assises.

Condamné à 25 ans de prison pour association de malfaiteurs, enlèvement d'enfants, séquestration et trafic de drogue, Michel L., reconnu comme complice du pédophile Marc Dutroux au milieu des années 90, en a fait l'amère expérience, ces derniers jours à Bruxelles. L'homme, né en mai 1971 à Namur, a en effet été agressé par une bande d'individus non identifiés à Anderlecht, dans l'ouest de la capitale belge, où il avait élu domicile depuis sa sortie récente de prison.

Un groupe veut le traquer dans Bruxelles...

Interrogés par les médias belges, plusieurs hommes d'une trentaine d'années ont avoué l'avoir reconnu dans le quartier avant de lui mettre une baffe et de l'insulter. Ces mêmes individus se sont également vantés d'être rentrés à l'intérieur du domicile de Michel L., où ils ont tout saccagé. Des lettres de fans de l'ex-complice de Marc Dutroux auraient même été retrouvées sur place...

Marc Dutroux va-t-il être libéré ?

La Belgique retient son souffle : Marc Dutroux pourrait retrouver la liberté. La raison? Une nouvelle expertise psychiatrique du pédophile et meurtrier belge. Un tribunal a autorisé une expertise qui doit évaluer la dangerosité du plus célèbre criminel de Belgique.
(Video: Wibbitz)

Sans contester les faits graves qui lui ont été reprochés, l'avocate de Michel L. a tenu à rappeler, dans les pages de La Meuse, que son client n'avait jamais été condamné pour pédophilie ou abus sexuel. Un appel au calme a été lancé dans tous les médias et une enquête a été ouverte par la police, alors que sur les réseaux sociaux, un groupe rassemblant plus de 80 personnes souhaitant traquer Michel L., dans Bruxelles, était encore actif ce vendredi matin.

Ton opinion