Actualisé

Une bannière suisse au Vatican

Le canton d'Uri prête sa «Julius-Banner» ("bannière de Jules") au Vatican pour une exposition sur les 500 ans de la Garde suisse.

Ce prêt devrait soulever moins de vagues que celui du Pacte fédéral de 1291 aux Etats-Unis. La dite bannière retourne en effet là d'où elle vient.

En juillet 1512, le pape Jules II en a fait don à Uri pour son aide militaire dans la prise de Pavie (I) un mois plus tôt. Il a également donné des bannières aux autres Confédérés qui avaient prêté main forte, les nommant tous «protecteurs de la liberté de l'Eglise».

Taureau uranais et insignes papales

C'est le cardinal Matthäus Schiner qui a apporté celle des Uranais à Altdorf le 24 juillet 1512. Elle se trouve maintenant dans le bâtiment du gouvernement. Avec celle exposée au Musée national suisse à Zurich, c'est la mieux conservée de toutes.

La bannière uranaise est tissée en damas de soie de Milan jaune avec des grenades rouges. Le taureau de l'écusson du canton y figure, aux côtés des insignes papales, deux clés croisées en argent et en or.

La bannière sera exposée au Vatican du 29 mars au 30 juillet dans le cadre des festivités pour les 500 ans de la Garde suisse. Le gouvernement cantonal a autorisé le prêt sur une demande du commandement de la Garde Suisse. Pour ce voyage transalpin, il a assuré l'objet pour une valeur de un million de francs. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!