Affaire Madoff: Une banquière autrichienne impliquée
Actualisé

Affaire MadoffUne banquière autrichienne impliquée

Le liquidateur du fonds de Bernard Madoff, Irving Picard, a engagé vendredi des poursuites contre une banquière autrichienne, Sonja Kohn.

Les activités illégales de Mme Kohn ont commencé quand elle a rencontré M. Madoff (ci-dessus) en 1985 à New York.

Les activités illégales de Mme Kohn ont commencé quand elle a rencontré M. Madoff (ci-dessus) en 1985 à New York.

Le liquidateur du fonds de Bernard Madoff, Irving Picard, a engagé vendredi des poursuites contre une banquière autrichienne, Sonja Kohn, pour complicité dans la plus vaste escroquerie financière jamais organisée. Il cherche à recouvrer 19,6 milliards de dollars.

Mme Kohn, fondatrice de la banque autrichienne Medici, est accusée, selon la plainte, d'avoir «pendant plus de 20 ans, orchestré une vaste machination illégale pour exploiter sa relation privilégiée avec Bernard Madoff et alimenter sa vaste escroquerie pyramidale à hauteur de 9,1 milliards de dollars de fonds appartenant à d'autres».

Les activités illégales de Mme Kohn ont commencé quand elle a rencontré M. Madoff en 1985 à New York, est-il précisé dans la plainte, et «se poursuivent». «M. Madoff payait Mme Kohn» pour rabattre l'argent de ses clients vers le fonds de M. Madoff.

«La perte totale de la fraude pyramidale (de Madoff) est estimée à 19,6 milliards de dollars en dépôts nets d'investisseurs et sans le système illégal de Mme Kohn, cette escroquerie n'aurait pu durer aussi longtemps», ajoute la plainte. Le liquidateur «demande à recouvrer 19,6 milliards de dollars».

La somme réclamée dans cette plainte est la plus élevée à ce jour dans le cadre du dossier Madoff.

(ats)

Ton opinion