Berne: Une BD d'éducation sexuelle choque un élu

Actualisé

BerneUne BD d'éducation sexuelle choque un élu

«Obscène et pas scientifique»: le conseiller national (UDC/ZH) Toni Bortoluzzi demande à l'Office fédéral de la santé publique d'arrêter de subventionner un manuel d'éducation sexuelle.

par
Désirée Pomper/ofu

La fondation Santé sexuelle suisse a publié l'année passée une bande dessinée à des fins d'éducation sexuelle. La petite brochure intitulée «Hotnights» montre, entre autres, un jeune couple ayant un rapport sexuel dans une tente ou encore une femme qui mange un hot-dog avec le commentaire suivant écrit dessous: «oral ou anal?» Le manuel, qui s'adresse aux adolescents à partir de 13 ans, est subventionné par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Un état de fait qui dérange le conseiller national Toni Bortoluzzi (UDC/ZH). Dans une motion, il demande des explications au Conseil fédéral. Selon l'élu, la BD présente la sexualité comme étant un «produit de consommation». Le langage utilisé serait par ailleurs «obscène et pervers». Il critique également le fait que la brochure fasse de la publicité pour Sony, Coca-Cola, Facebook, Ceylor et la bière Duff. Toni Bortoluzzi est soutenu par l'association Suisse chrétienne.

D'autres politiciens ne sont pas du même avis. «Monsieur Bortoluzzi ne devrait pas être si prude», estime l'élue Bea Heim (PS/SO). Contacté, l'OFSP explique que le but de la publication était la prévention de maladies sexuellement transmissibles et qu'il n'était pas responsable des contenus. «La sexualité qui est montrée dans cette brochure n'est pas violente et n'est soumise à aucune contrainte. Il est important que les adolescents soient informés de manière réaliste et moderne; ça ne sert à rien de leur faire croire que nous vivons dans un monde où est tout rose», affirme Christian Lohr (PDC/TG).

Ton opinion