météo: Une bise glaciale balaie la Suisse
Actualisé

météoUne bise glaciale balaie la Suisse

Une bise glaciale a balayé la Suisse dans la nuit de jeudi à vendredi avec des pointes à 100 km/h. Branches et arbres sont tombés sous les assauts du vent, bloquant temporairement des routes.

La bise a décoiffé l'est du pays. Des pointes ont été atteintes dans la nuit de jeudi à vendredi à l'aéroport de Kloten avec 90 km/h et sur la colline du Lägern avec 104 km/h. Un phénomène rare pour la Suisse orientale, mais en revanche bien connu aux lacs Léman et de Neuchâtel.

Dans la région de la Jungfrau, dans l'Oberland bernois, le foehn a occupé le terrain. La petite Scheidegg a été secouée vendredi par des vents de près de 170 km/h et de 189 km/h au Lauberhorn. Les Alpes valaisannes ont été balayées par un vent tempétueux de sud- est.

Ce fort vent a favorisé la formation de congères, ce qui augmente le risque d'avalanches. L'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches parle de danger marqué pour la crête nord des Alpes à l'ouest de la Reuss, en Valais, au centre des Grisons et en Engadine.

Dégâts, pas de blessé

La bise tempétueuse a condamné de nombreux arbres. Certains sont tombés sur les routes, notamment dans les cantons de Vaud, Berne, Zurich, Soleure et Argovie. On ne déplore aucun blessé.

La police vaudoise a dû intervenir une quinzaine de fois dès 4h30 du matin au lendemain de Noël pour des arbres abattus sur la chaussée. A Villars-sur-Ollon, une voiture inoccupée en a fait les frais. Aucun autre dégât lié aux chutes d'arbre n'a été signalé dans le canton.

Autres conséquences des fortes rafales de vent, des panneaux publicitaires se sont envolés à Villeneuve, de même que la tôle d'un dépôt à Morges, a indiqué la police vaudoise à l'ATS.

Dans le canton de Fribourg, la maréchaussée est intervenue à six reprises entre 4h00 et 6h00 du matin en raison d'arbres tombés sur des routes. Il n'y pas eu de dégâts. Les polices genevoise et neuchâteloise n'ont elles pas dû intervenir en raison de la bise.

Toit de grange endommagé

Le vent a aussi laissé des traces dans les cantons de Berne et de Zurich. La police bernoise a reçu plusieurs appels pour des arbres gisant sur le sol. A Aarwangen (BE), les vents violents ont en outre arraché une ligne de contact des CFF.

Pompiers et policiers zurichois ont dû intervenir à 38 reprises, essentiellement en raison de routes bloquées par des arbres. La bise a aussi parfois fait tomber ou poussé barrières de chantier et containers sur la chaussée.

Les vents tempétueux ont également déraciné des arbres et causé des dégâts à des bâtiments dans les cantons de Soleure et d'Argovie. Dans ce dernier canton, environ 5 m2 du toit d'une grange ont été arrachés. Les tuiles qui sont tombées ont endommagé deux véhicules, a indiqué vendredi la police argovienne.

Tessin tout blanc

Vendredi matin, à Aigle, la température a atteint 7,7 degrés. Elle se situait autour du zéro dans la plaine et au nord du pays. Et le soleil a brillé.

Au Tessin, la neige est tombée durant la nuit et tôt vendredi matin jusqu'à basse altitude. Une couche de 18 centimètres a été mesurée à Locarno-Monti, 10 centimètres à Lugano et 5 dans la plaine de Magadino.

Pas de problème sur le réseau CFF

Outre les déplacements dus aux fêtes, les CFF ont connu une bonne fréquentation en raison du beau temps dans les montagnes. Le trafic s'est intensifié dès le 19 décembre sur l'axe nord-sud et vers les stations de ski, a expliqué Danni Härry, porte-parole des CFF. Les lignes du Lötschberg vers le Valais et vers Coire ont attiré du monde.

Les CFF ont pu faire face avec les trains habituels. Vendredi, la régie a tout de même fait circuler deux trains spéciaux pour des camps de ski à Coire et quatre sur l'axe nord-sud.

(ats)

Ton opinion