Fribourg: Une bizarre épidémie de conjonctivite en Gruyère
Actualisé

FribourgUne bizarre épidémie de conjonctivite en Gruyère

Une maladie qui diminue la capacité visuelle sévit dans la région. Il n'existe pas de traitement spécifique.

par
apn
Cette forme rare de conjonctivite pour laquelle il n'existe pas de traitement spécifique confirme le dicton: mieux vaut prévenir que guérir.

Cette forme rare de conjonctivite pour laquelle il n'existe pas de traitement spécifique confirme le dicton: mieux vaut prévenir que guérir.

photo: Kein Anbieter

C'est le médecin cantonal adjoint qui l'affirme: «une présence accrue et surtout une durée plus longue que les années précédentes» de la kérato-conjonctivite à adénovirus a été constatée en Gruyère. Selon le journal local, de nombreux habitants souffrent de cette forme coriace de conjonctivite qui diminue la capacité visuelle.

Tout ce que l'on sait, c'est que ce virus se propage par contact direct. Les endroits les plus favorables pour le contracter sont, d'après «La Gruyère», les cabinets médicaux. «En cause, les revues de la salle d'attente, les poignées de porte, les doigts du personnel soignant ou les instruments», détaille le journal.

Le virus peut sévir pendant cinq semaines dont les trois premières sont particulièrement contagieuses. Faute de traitement spécifique efficace, la prévention reste le meilleur moyen de lutter contre cette maladie qui peut entraîner des complications au niveau de la cornée. Le lavage soigneux des mains est particulièrement recommandé.

Ton opinion