Sécurité – Une boîte noire dans chaque nouvelle voiture

Publié

SécuritéUne boîte noire dans chaque nouvelle voiture

Dès juillet, chaque nouvelle voiture disposera d’un système d’assistance qui enregistrera les comportements du véhicule et de son conducteur.

Lors de ce choc qui a impliqué trois véhicules le 4 mai 2021 à Rheinfelden, une des autos a appelé automatiquement la police en composant le 112.

Lors de ce choc qui a impliqué trois véhicules le 4 mai 2021 à Rheinfelden, une des autos a appelé automatiquement la police en composant le 112.

Pol. AG

Dès cet été, toutes les nouvelles voitures seront équipées d’un enregistreur de données d’accident comme celui qui se trouve dans chaque avion. Le mouchard enregistrera la vitesse, l’accélération et les autres fonctions du véhicule comme les airbags et les feux clignotants. Les données seront stockées dans le véhicule lui-même. Selon l’Office fédéral des routes, le système doit aider à déterminer, après un accident, si et comment les divers équipements du véhicule ont fonctionné. «On saura si les phares étaient allumés ou si l’airbag s’est ouvert correctement» explique un porte-parole dans le «Tages-Anzeiger.»

L’enregistrement ne se fait pas en continu. il démarre cinq secondes avant l’accident et dure jusqu’à la fin de l’événement. Il s’agit donc d'une «boîte noire light». Les données seront lues par les autorités d’enquêtes sur les accidents. Ce système est l’une des nombreuses nouveautés qui devront être présentes dans les nouveaux véhicules. C’est une règle de l’Union européenne que la Suisse reprend. Cette directive ne touche que les nouveaux véhicules mis sur le marché en juillet 2022. Les véhicules déjà produits ou ceux qui circulent déjà ne sont pas concernés.

Certains véhicules sont déjà équipés su système E-call qui, en cas d’accident appelle les secours. Des accidents ont ainsi déjà été signalés par la voiture elle-même.

Plus aucun mort sur les routes en 2050

L’objectif est de réduire le nombre de morts sur les routes avec, comme but, plus aucun mort sur les routes en 2050. Pour les camions et les bus, d’autres systèmes sont prévus comme un système d’avertissement en cas d’endormissement du chauffeur ou encore un système avec un éthylomètre qui empêche le démarrage au cas où le conducteur a bu.

Contrôleur de vitesse contesté

Si certains systèmes ne posent pas de problème, l’introduction d’un assistant de contrôle de vitesse suscite des critiques selon l’hebdomadaire allemand «Spiegel». Des études auraient montré que les signaux d’avertissement sont perçus comme gênant et sont donc ignorés ou désactivés. «Ce qui n’apporte aucun avantage en termes de sécurité.»

(jbm)

Ton opinion