Actualisé

Killington - Slalom GéantUne bonne 9e place pour Mélanie Meillard

Viktoria Rebensburg a remporté le premier géant de la saison samedi. Mélanie Meillard dans le top 10.

Auteur d'une seconde manche phénoménale, Mélanie Meillard a gagné 9 rangs!

Auteur d'une seconde manche phénoménale, Mélanie Meillard a gagné 9 rangs!

Keystone

Mélanie Meillard a été la Suissesse la plus en vue en géant à Killington. La Neuchâtelo-Valaisanne s'est classée 9e d'une course remportée par l'Allemande Viktoria Rebensburg.

La perle du ski helvétique n'a pourtant pas été irréprochable sur la manche initiale (18e). Mais elle a su rebondir sur le second tracé, se montrant à la fois plus précise et plus agressive. De quoi grimper de neuf places dans le classement, et de confirmer son très prometteur début de saison.

Ce n'est toutefois pas fini pour le prodige de 19 ans qui, au vu de ses premières courses de l'exercice 2017/2018, devrait bientôt pouvoir viser un premier podium en Coupe du monde. Et pourquoi pas dimanche en slalom, la discipline qui lui a le mieux réussi jusqu'ici.

Lara Gut encore en rodage

Pour Lara Gut, en revanche, ce n'est pas encore ça cet hiver. La Tessinoise a pris le 23e rang dans le Vermont, bien loin de son standing. La preuve que la skieuse de Comano a besoin de temps avant de retrouver son meilleur niveau, près de dix mois après sa rupture du ligament croisé au genou gauche. Rien ne presse toutefois: il lui reste neuf semaines avant son grand objectif de la saison, les JO de PyeongChang.

De son côté, Wendy Holdener s'est classée au 19e rang, sans confirmer ses bonnes dispositions du géant de Sölden, où elle avait signé fin octobre le meilleur résultat de sa carrière en géant (6e). Rien de très grave toutefois de la Schwytzoise: c'est dimanche en slalom qu'elle abattra sa meilleure carte du week-end, qu'elle jouera le podium, voire la victoire.

Quatrième Suissesse en lice, Simone Wild a dû se contenter de la 30e et dernière place de la seconde manche. A sa décharge, la Zurichoise revenait tout juste de blessure, elle qui s'était fracturé le tibia fin octobre.

Rebensburg sur une autre planète

Tout devant, Viktoria Rebensburg a doublé la mise après sa victoire en ouverture de saison à Sölden. L'Allemande a facilement maté la concurrence en remportant les deux manches, larguant l'Américaine Mikaela Shiffrin à 0''67 et l'Italienne Manuela Mölgg à 1''49. Championne olympique du géant en 2010, double lauréate du globe (2011 et 2012), la Bavaroise sera difficile à déloger cet hiver dans sa discipline de coeur. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!