Une brisolée réunit jeunes et politique
Actualisé

Une brisolée réunit jeunes et politique

Des jeunes organisent ce soir une brisolée interpartis, pour montrer qu'«on peut faire de la politique en étant cool».

Pas question pour un parti de tirer seul les marrons du feu: les jeunes insistent sur le côté collectif de la démarche. Une façon de voir les choses qui en a surpris plus d'un «dans la cour des grands», explique Arnaud Schaller, 20 ans, qui milite aux Jeunesses du Parti radical.

«Il y a eu des réactions tendues, parce que nous ne voulions pas faire de la politique partisane, mais beaucoup nous ont félicité. Les jeunes organisateurs ont poussé le collectivisme si loin qu'ils refusent d'apparaître seuls sur la photo. «C'est soit tout le monde, soit personne.»

L'idée est partie des Jeunesses des partis bourgeois, qui trouvaient «dommage que la politique ne soit pas un sujet de conversation chez les jeunes alors que c'est la vie de tous les jours.» Aux jeunes loups et louves du PRD, du PRD et de l'UDC, se joindra pour la soirée un membre de la Jeunesse socialiste. Pas de débat à l'horizon, mais une présentation de chaque parti avant de passer à table. Si la formule marche, ils prévoient de remettre ça, avec des débats.

Emmanuelle Robert

Vendredi 20 octobre, salle de la gare de Monthey, dès 19 h, entrée libre.

Ton opinion