Genève: Une buse s’en prend à un coureur
Publié

GenèveUne buse s’en prend à un coureur

Le jogging d’un Genevois s’est terminé sous les serres d’un rapace. Les attaques restent néanmoins rares. 

Les buses peuvent se montrer nerveuses durant la période d’envol de leurs petits. (Image d’illustration)

Les buses peuvent se montrer nerveuses durant la période d’envol de leurs petits. (Image d’illustration)

Olivier Vogelsang/TDG

Début mai, un Genevois travaillant à Cologny s’est fait attaquer par une buse durant une session de course à pied entre midi et deux. L’homme a dit avoir été pris en traître par le rapace qui lui a fondu dessus par derrière, toutes serres dehors. L’attaque s’est soldée par des griffures ensanglantées sur le crâne du joggeur et une belle frayeur. La victime de l’oiseau pense s’être malencontreusement trop approchée d’un nid. Retournée sur place pour vérifier son hypothèse, elle a, à nouveau, été chargée.

Dans les colonnes de la «Tribune de Genève», l’inspecteur cantonal de la faune a précisé qu’il y avait déjà eu des attaques dans le canton. Gottlieb Dändliker a expliqué que, durant la période d’envol des petits, les buses pouvaient être nerveuses durant quelques jours. Il conseille aux promeneurs de marcher plutôt que de courir. 

(mpo)

Ton opinion

16 commentaires