Grande-Bretagne: Une call-girl de luxe devient une éminente doctoresse
Actualisé

Grande-BretagneUne call-girl de luxe devient une éminente doctoresse

Derrière le best-seller et le blogue d'une prostituée se cachait une éminente scientifique, qui a tapiné pendant 14 mois pour payer ses études. Elle a révélé son identité dimanche.

par
phf

«Certaines travailleuses du sexe vivent des expériences épouvantables. Ce n'était pas mon cas. J'étais incroyablement chanceuse en tous points.» L'auteure de ces lignes à succès est une call-girl de luxe, surnommée Belle de Jour. Elle a raconté son passé de prostituée sur un blogue en 2003.

Son livre, Les Aventures intimes d'une call-girl londonienne, est devenu un best-seller adapté à l'écran dans 25 pays. Jusqu'ici, le nom de cette putain de haut vol était jalousement gardé.

Mais un ancien petit ami indiscret a forcé Belle de Jour à sortir de l'anonymat. Et, surprise, la prostituée est aujourd'hui une éminente scientifique, spécialiste de neurotoxicologie à l'Université de Bristol, a révélé le Sunday Times.

L'histoire de Brooke Magnanti a fait les choux gras de la presse britannique. Selon The Guardian, elle demandait 300 livres sterling de l'heure (500 francs). Elle a pu ainsi financer sa thèse de doctorat.

«Je ne pouvais pas trouver un travail professionnel dans mon domaine de prédilection parce que je n'avais pas encore mon doctorat», a-t-elle expliqué dans la presse.

The Guardian offre, en guise de conclusion, la remarque d'un lecteur du Sunday Times: «Etant donné le financement de la recherche biomédicale, les bas salaires et les faibles possibilités d'avancement au Royaume-Uni et en Europe, c'est à peine surprenant et elle n'est probablement pas la seule.»

Ton opinion