Actualisé 27.05.2009 à 09:33

Incendie de CressierUne catastrophe évitée de justesse

Un spectaculaire incendie a ravagé mardi en fin d'après-midi un entrepôt de l'usine Frigemo à Cressier. Mercredi matin, les responsables de l'usine font le point de la situation.

Le feu s'est déclaré peu après 16h dans un entrepôt de Frigemo à Cressier (NE). Il a fallu l'intervention de plus d'une centaine de pompiers pour circonscrire le sinistre. Vers 20h, les pompiers neuchâtelois ont réussi à maîtriser l'incendie. L'opération était délicate car les hommes du feu ont d'abord dû sécuriser la zone pour éviter une catastrophe. A proximité de l'entrepôt ravagé par les flammes se trouve la centrale de chauffe de l'entreprise. Elle fonctionne au gaz.

«Il fallait évidemment éviter que la chaleur de l'incendie n'amène ce gaz à une température lui permettant d'exploser», raconte Jacques Corthésy, le capitaine du Service d'incendie et de secours (SIS) de Neuchâtel et commandant de l'intervention, dans les colonnes de L'Express.

Pour l'entreprise Frigemo, cet incident marque un coup d'arrêt dans la production de frites et autres produits alimentaires. «Les sites de production n'ont pas été touchée par le sinistre, mais nous avons bien sûr arrêté la production », explique Jürg Habegger, directeur du site Frigemo de Cressier, toujours au quotidien neuchâtelois. «Mercredi matin (réd : aujourd'hui), nous allons analyser la situation et voir notamment dans quelle mesure nous pourrons faire redémarrer la centrale de chauffe».

(dbe)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!