JO de Londres: Une centaine d'arrestations pour fraudes

Actualisé

JO de LondresUne centaine d'arrestations pour fraudes

Une centaine de personnes ont été arrêtées en Grande-Bretagne pour des fraudes liées aux Jeux olympiques à Londres.

Une centaine de personnes a été arrêtée pour des fraudes en marge de l'organisation des JO de Londres.

Une centaine de personnes a été arrêtée pour des fraudes en marge de l'organisation des JO de Londres.

Lors d'une conférence consacrée à la sécurité lors des JO et des Jeux paralympiques cet été, la ministre a également indiqué que les campements de manifestants seraient interdits sur les sites des Jeux.

«Près de 100 personnes ont été arrêtées» dans le cadre d'une opération «destinée à lutter contre ceux qui voudraient profiter de façon illégale des Jeux» a-t-elle déclaré, ajoutant que le travail «se poursuit en coulisses». Ces 97 arrestations concernent notamment la revente de tickets pour les Jeux au marché noir, le développement de faux sites internet, la réservation de fausses chambres d'hôtel.

Six mois avant le début des Jeux, du 27 juillet au 12 août, dans une capitale qui avait été frappée par des attentats en 2005, la ministre a fait état d'une «menace terroriste réelle et constante».

Menace réelle

«Nous savons que nous sommes confrontés à une menace terroriste réelle et constante et nous savons que les Jeux, qui sont un événement emblématique, seront une cible pour les groupes terroristes», a-t-elle dit. «Notre politique en matière de sécurité doit être solide mais se faire sans heurts, visible mais pas intrusive, inflexible mais intelligente. Nos plans pour la sécurité se font sur la base d'une menace terroriste considérée comme grave au moment des JO.»

«Nous aidons également la police et le LOCOG (organisateurs des JO) à faire face aux autres menaces auxquelles a été confronté le ministère de l'Intérieur ces derniers mois, comme les campements de manifestants», a-t-elle ajouté, en référence aux tentes des militants anticapitalistes installées depuis octobre devant la cathédrale Saint-Paul, au coeur de la City de Londres.

Les organisateurs procèderont à des contrôles de sécurité pour empêcher des tentes d'être installées sur les différents sites, a-t-elle dit.

Quelque 25'000 militaires et policiers seront déployés pendant les JO, de même que 23'700 membres de compagnies privées de sécurité, dans le cadre d'une opération d'un coût de 553 millions de livres (quelque 800 millions de francs) qui mobilisera aussi des avions de chasse, deux navires de guerre et des missiles sol-air. (ats)

Ton opinion