Actualisé 24.03.2019 à 07:10

Nouvelle-ZélandeUne cérémonie du souvenir le 29 mars

La Nouvelle-Zélande organisera le 29 mars une cérémonie du souvenir en hommage aux 50 victimes du tueur des mosquées.

1 / 62
L'Australien accusé d'avoir tué 51 personnes l'année dernière dans deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, a plaidé coupable pour tous les chefs d'accusation. (Jeudi 26 mars 2020)

L'Australien accusé d'avoir tué 51 personnes l'année dernière dans deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, a plaidé coupable pour tous les chefs d'accusation. (Jeudi 26 mars 2020)

AFP
La police néo-zélandaise enquête pour retrouver l'auteur de menaces formulées cette semaine contre une des mosquées de Christchurch. (Mardi 3 mars 2020)

La police néo-zélandaise enquête pour retrouver l'auteur de menaces formulées cette semaine contre une des mosquées de Christchurch. (Mardi 3 mars 2020)

Keystone
Un programme de rachat d'armes à feu lancé en Nouvelle-Zélande après l'attaque contre deux mosquées de Christchurch en mars s'est achevé. (Vendredi 20 décembre 2019)

Un programme de rachat d'armes à feu lancé en Nouvelle-Zélande après l'attaque contre deux mosquées de Christchurch en mars s'est achevé. (Vendredi 20 décembre 2019)

AFP

La cérémonie inter-religieuse se tiendra à Christchurch, la plus grande ville de l'île du Sud où un suprémaciste blanc a commis un carnage le 15 mars dans deux mosquées pendant la prière du vendredi. Elle aura lieu dans le parc Hagley, qui est tout proche de la mosquée Al-Nour, la première visée.

«La cérémonie nationale du souvenir donnera l'occasion à tous les habitants de la région de Christchurch, aux Néo-Zélandais et aux gens du monde entier de se rassembler et s'unir pour rendre hommage aux victimes de l'attaque terroriste», a déclaré Jacinda Ardern dans un communiqué.

«Dans la semaine qui s'est écoulée depuis l'attaque terroriste sans précédent, la Nouvelle-Zélande a connu des effusions de douleur et d'amour. Cette cérémonie sera l'occasion une fois encore de témoigner de l'empathie des Néo-Zélandais, de leur diversité, de leur ouverture d'esprit, et de dire que nous protégeons ces valeurs».

Attentat de Christchurch: premières funérailles

Les premières funérailles des victimes de l'attentat des mosquées ont commencé mercredi en Nouvelle-Zélande.

Le massacre a provoqué une onde de choc dans ce pays réputé pour sa tranquillité et ses traditions d'accueil. L'effroi a été d'autant plus grand que le tueur a filmé et diffusé ses images en direct sur internet. Brenton Tarrant, un extrémiste australien de 28 ans, a été arrêté quelques minutes après les deux attaques et inculpé pour meurtres. (nxp/afp)

Témoignage d'un rescapé: «j'attendais mon tour»

Un survivant du drame de Christchurch livre un récit saisissant sur la manière dont le tueur a exécuté ses victimes.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!