Une chanteuse avec un Shy'm fou
Actualisé

Une chanteuse avec un Shy'm fou

LAUSANNE – Encadrée par K-Maro, la délicieuse Shy'm se propulse sur la scène r'n'b et soul francophone.

A 21 ans, Tamara Marthe est une danseuse et chanteuse sans prétention, d'où son nom de scène «Shy» (timide en anglais). Avec «Mes fantaisies», son premier album dans les bacs depuis le vendredi 9 février, et une prestation remarquée durant les derniers NRJ Music Awards, sa carrière a décollé. Interview.

– Votre vie a-t-elle changé depuis la sortie de l'album?

– Oui, j'ai rencontré une nouvelle famille professionnelle. J'ai déménagé dans Paris. Et je ne vis que pour la musique et peaufiner mes chorégraphies.

– Quelles fantaisies avez-vous maintenant?

– Je prend encore plus de plaisir à chanter et à danser avec mes collègues.

– Quelles ont été vos craintes avant de vous lancer dans le bain du showbiz?

– J'avais peur que le public s'arrête aux titres des chansons. J'avais peur des clichés. J'avais peur tout court d'ouvrir ma musique au grand public.

– Par exemple?

– Avec le single «Femme de couleur», je voulais éviter que les gens retiennent uniquement l'idée de revendiquer mes origines. Il y a aussi les a priori du type: elle est belle, mais que vaut-elle vraiment?

– Pensez-vous avoir convaincu?

– Je crois même que j'ai commencé par surprendre K-Maro. Il m'a poussée dans mes derniers retranchements, et j'ai toujours répondu. Mais c'est au niveau de la danse que je pense donner le plus d'émotions.

– Qu'est-ce qui vous a touché venant de vos fans?

– A la fin d'un spectacle, une grand-mère, une maman et une petite fille sont venues me saluer. J'ai été touchée, car mes chansons s'adressent à trois générations.

– Comment s'est passé la collaboration avec K-Maro?

– Très bien! Au début, il devait écrire quelques chansons. Finalement, il a fait tout l'album. J'avais besoin d'un auteur qui me connaisse bien. Nous avons passé beaucoup de temps à discuter. Et le résultat me correspond complètement.

– Pourtant, l'album comprend des styles très éclectiques.

– Je suis comme cela. Chez moi, il y a de tout. Pour un premier album, je trouve cela parfait de présenter toutes les facettes du moment.

– Quelles chansons vous tiennent le plus à cœur?

– Il y a «Rêves d'enfants», qui parle d'une relation amoureuse que j'ai dû interrompre pour me consacrer à mon travail. Cette chanson parle d'amour mais aussi de différentes formes d'amour.

– Votre notoriété a-t-elle changé vos relations familiales?

– Je vois moins mes proches. J'ai une anecdote. Mon petit frère m'appelle Shy'm, car il me voit plus à la télévision! Je n'en suis pas très heureuse et je lui demande de m'appeler Tamara, comme avant.

– Quelles relations gardez-vous avec vos amies?

– J'essaie de m'octroyer une soirée par mois avec mes copines. Nous nous retrouvons entre nous au calme.

Juan Caido

Shy’m, «Mes fantaisies», déjà disponible

Shy’m, «Mes fantaisies», déjà disponible

Ton opinion