18.10.2020 à 12:13

DesignUne chaussure avec des tampons pour dépanner les autres filles

La designer israélienne Netha Goldberg mène une réflexion sur le partage qui s’est matérialisée en trois souliers originaux.

de
Emmanuel Coissy
18.10.2020

Bleu, blanc, rouge. Telles sont les couleurs dans lesquelles se décline chacune des chaussures nommées Netina. La première est ornée de ports USB, la deuxième d’allumettes et la dernière de tampons hygiéniques. Ces trois souliers originaux ont été conçus par une designer industrielle établie à Tel-Aviv, Netha Goldberg. Ils sont l’aboutissement d’une réflexion menée sur le partage.

L’idée, c’est d’offrir les tampons et les allumettes à qui n’en aurait pas et de proposer un port USB à qui voudrait charger son smartphone. Le modèle bleu fonctionne comme une batterie externe. «Netina permet d’aborder la coopération sous un jour peu conventionnel et répond à un désir sincère: donner et recevoir afin de créer une société ouverte et bienfaisante», écrit la créatrice sur son site.

Netha Goldberg voulait que chaque objet soit très visible sur la chaussure et que celle-ci puisse en porter un grand nombre. La designer parle à dessein d’une «quantité généreuse». Netina lie le réel et le virtuel. Un code-barres est imprimé au dos de chaque modèle. En le scannant les gens pourront être connectés les uns aux autres sur une application, type réseau social.

Ori Shifrin Anavi
Ori Shifrin Anavi
Ori Shifrin Anavi

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!