Vietnam: Une Chinoise condamnée à mort pour trafic de faux billets

Actualisé

VietnamUne Chinoise condamnée à mort pour trafic de faux billets

Une ressortissante chinoise a été condamnée à mort mardi au Vietnam pour trafic de faux billets. Son principal complice, vietnamien, a été condamné à la perpétuité.

Trente-cinq autres accusés ont écopé de peines allant de deux à 23 ans de prison.

Guo Jin Hua, 65 ans, a été reconnue coupable de l'importation et mise en circulation de faux billets de banque vietnamiens d'une valeur totale d'environ cinq milliards de dongs (333 000 francs), a précisé le juge au tribunal de la province de Tien Giang, où se tenait le procès.

«Il s'agit d'une affaire particulièrement sérieuse et qui s'est produite sur une longue période», a indiqué le responsable. Selon la presse vietnamienne, les billets, des coupures de 50 000 (environ 1,50 franc) et 500 000 dongs étaient fabriqués à Taïwan. Ils avaient été importés à partir de 2002 via la Chine, avant d'être mis en circulation au Vietnam.

Selon des chiffres compilés par l'AFP, au moins 55 personnes ont été condamnées à mort au Vietnam depuis le début de l'année. La peine capitale est généralement prononcée dans le pays communiste pour trafic de drogue ou meurtre. Très peu d'étrangers y sont condamnés, et, sous la pression internationale, ils sont encore plus rarement exécutés, du moins pour les Occidentaux. (ats)

Ton opinion