Fribourg: Une chute de montgolfière fait un mort
Actualisé

FribourgUne chute de montgolfière fait un mort

Une personne est décédée et quatre autres ont été blessées dans un accident de ballon à Montbovon, en Gruyère (FR).

Une balade en montgolfière s'est terminée tragiquement mardi pour une famille américaine en vacances à Gstaad (BE): le ballon a heurté une ligne à haute tension près de Montbovon (FR), chutant de 50 mètres.

Le père est décédé, sa femme, ses deux filles et le pilote sont grièvement blessés.

La ballon appartenait à Gstaad Fly, une société à responsabilité limitée émanant du Grand Hôtel Park, un cinq étoiles de la station bernoise. La montgolfière, aux couleurs de l'hôtel, avait été affrétée par la famille américaine. Celle-ci ne séjournait pas à l'hôtel, a précisé à l'ats un porte-parole de l'établissement.

Pilote chevronné

Le pilote, un Suisse de 65 ans, est «un aérostier chevronné et reconnu», souligne l'hôtel dans un communiqué. «Toutes nos pensées émues vont aux familles et aux amis des victimes de ce terrible accident.»

Le ballon avait décollé de Château-d'Oex (VD) vers 06h30, a indiqué la police fribourgeoise. Il devait se poser au lieu-dit Comba d'Avau, près de Montbovon. Peu en amont du lieu d'atterrissage, l'enveloppe a percuté vers 08h35 une ligne à haute tension.

Le ballon et ses occupants ont fait une chute d'environ 50 mètres. Les tentatives de réanimation du père de famille, âgé de 55 ans, sont restées vaines. Il est décédé sur place.

Vies en danger

Les deux filles, âgées de 20 et 24 ans, ainsi que leur mère, âgée de 55 ans, sont très gravement atteintes. Leur pronostic vital est engagé. L'une d'elles a été héliportée au CHUV à Lausanne, les deux autres à Berne. Le pilote est aussi blessé. Il a été transporté à l'hôpital en ambulance.

Les circonstances exactes de l'accident doivent être clarifiées. Une enquête technique est menée par le Service d«enquête suisse sur les accidents (SESA). Une enquête pénale a en outre été ouverte.

Bonnes conditions météo

Le site d'atterrissage où s'est produit l'accident est considéré comme sûr par les pilotes de la région. Plusieurs lignes à haute tension sillonnent la région, mais elles sont bien visibles, relève Raphaël Zuccollo, pilote de la société Sky Event, interrogé par l'ats.

Le pilote, qui sillonne la région depuis 2001, a également volé tôt mardi matin entre Château-d'Oex et Charmey (FR). «Les conditions étaient parfaites, avec un vent de 30 km/h à 3000 mètres. La visibilité était bonne», précise le professionnel. L'accident est plus probablement dû à des turbulences causées par la chaleur, estime-t-il.

La ligne à haute tension concernée appartient au Groupe E. Elle relie Montbovon à Châtel-St-Denis. L'alimentation s'est déclenchée automatiquement suite à la collision et a repris aussi automatiquement, indique la société. La ligne n'a pas subi de dommage important. Elle sera contrôlée ultérieurement. (ats)

Ton opinion