Publié

FootballUne cible d’Arsenal dans l’embarras après s’être payé Wenger

Annoncé chez les Gunners, le gardien islandais Rúnar Alex Rúnarsson a vu resurgir de vieux tweets dont il est l’auteur, insultant l’ancien entraîneur du club.

par
Sport-Center
Les tweets polémiques de Rúnar Alex Rúnarsson remontent à 2011.

Les tweets polémiques de Rúnar Alex Rúnarsson remontent à 2011.

DR

C’est devenu un grand classique depuis l’avènement des réseaux sociaux. En période de mercato, certains supporters s’amusent à fouiller internet pour retrouver la moindre déclaration malencontreuse d’un joueur visant son futur club.

Rúnar Alex Rúnarsson est la dernière victime en date de cette chasse à la polémique. Selon la presse anglaise, le gardien islandais de Dijon est ciblé par Arsenal pour pallier le départ de sa doublure Emiliano Martinez à Aston Villa.

Dans la foulée, Rúnarsson a vu remonter des tweets qu’il avait écrits en 2011, dénigrant Arsène Wenger. Il n’était alors qu’un adolescent de 16 ans. «Bon sang, ce gars de Wenger est stupide», a-t-il posté en avril. «Arsène Wenger est un peu trop stupide», persistait-il trois mois plus tard. Avant de considérer que l’ancien entraîneur mythique des Gunners est «définitivement l’homme le plus stupide sur cette planète». Le tout accompagné du hashtag #frenchf***, qui se passe de traduction.

Depuis, face au tollé provoqué – certains supporters sont allés jusqu’à exiger de ne pas recruter le joueur –, Rúnarsson a supprimé ces tweets.

S’il s’engage bel et bien à Arsenal, l’international islandais aura certainement des comptes à rendre.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
2 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Encore

18.09.2020 à 12:55

Encore un footballeur à l’intelligence exceptionnelle.