Actualisé 19.02.2020 à 08:58

Une citadine au potentiel culte

Il y a trois ans, lors de la présentation de son prototype, la Honda e faisait déjà fureur. Voici cinq raisons pour lesquelles la petite Nippone est culte.

de
M. Baumann
19.2.2020
Pour son premier véhicule électrique, Honda n'a misé ni sur une infâme berline, ni sur un bolide sportif et encore moins sur un SUV, mais sur une petite puce citadine sexy, ultracompacte d'une longueur de moins de quatre mètres.

Pour son premier véhicule électrique, Honda n'a misé ni sur une infâme berline, ni sur un bolide sportif et encore moins sur un SUV, mais sur une petite puce citadine sexy, ultracompacte d'une longueur de moins de quatre mètres.

Lors des premiers essais réalisés sur le circuit Honda à Francfort, Hitomi Kohei, chef de projet chez Honda a expliqué qu'un SUV serait «une absurdité totale étant donné qu'on trouvait généralement moins de deux personnes à bord des voitures qui circulent en ville».

Lors des premiers essais réalisés sur le circuit Honda à Francfort, Hitomi Kohei, chef de projet chez Honda a expliqué qu'un SUV serait «une absurdité totale étant donné qu'on trouvait généralement moins de deux personnes à bord des voitures qui circulent en ville».

Honda
Par ailleurs, les 150 chevaux du moteur électrique sont amplement suffisants, comme l'ont prouvé les essais. La petite Honda procure un vrai plaisir de conduite, a une belle esthétique et n'émet pas de CO2.

Par ailleurs, les 150 chevaux du moteur électrique sont amplement suffisants, comme l'ont prouvé les essais. La petite Honda procure un vrai plaisir de conduite, a une belle esthétique et n'émet pas de CO2.

Honda

Design

Quand on circule à bord d'une Honda e, on a la garantie de recevoir des regards admiratifs de la part des passants dans la rue. Car on n'est pas assis dans n'importe quelle voiture électrique, mais dans un véhicule qui, avec ses phares tels des billes, ses formes tout en rondeur et son langage des formes minimaliste suscite spontanément la sympathie.

L'intérieur

L'intérieur n'est pas tout plastique. On trouve également du tissu dans les revêtements de portes ou encore du bois sur le tableau de bord et au niveau de la console centrale. Mais l'élément sans doute le plus marquant est la bande d'écrans qui s'étend sur toute la largeur du véhicule. Ils affichent les informations les plus importantes. À gauche et à droite, on a les images projetées par les rétroviseurs-caméras extérieurs, qui remplacent les rétroviseurs classiques.

Le concept

Honda e kommt nun definitiv mit e-Kameras

Aussenspiegel mit Kamerasystem bieten zahlreiche Vorteile in puncto Design, Sicherheit und Aerodynamik. Von der Kamera aufgezeichnete Bilder werden auf ergonomisch positionierte Monitore im Fahrzeuginnenraum übertragen.

La Honda e est la vision d'une automobile de 2030 avec les technologies de 2020. Avec une autonomie maximale de 222 kilomètres, la voiture est clairement pensée pour l'espace urbain. Pour Honda, le design et la connectivité étaient plus importants que la performance. Pour de plus longues distances, le constructeur recommande un modèle hybride ou l'utilisation des transports publics.

La notion de plaisir

Oui, même la conduite d'un véhicule électrique peut procurer du plaisir. Grâce à son centre de gravité bas, son accélération rapide au pied levé et son petit cercle de braquage, la petite Nippone est aussi facile à manipuler qu'un kart. Un pur plaisir!

Le potentiel culte

La Honda se distingue de la masse des voitures électriques pour son allure rétro. De plus, elle est un petit ordinateur sur roues, connecté au maximum avec l'environnement. Un véhicule qui possède sans conteste un potentiel culte.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!