Genève: Une collision, une embrouille, une heure d’arrêt des trams

Publié

GenèveUne collision, une embrouille, une heure d’arrêt des trams

Un litige après un accident entre un tram et un taxi a conduit à stopper deux lignes sur la moitié du parcours. 

Le terminus des lignes 12 et 17 n’a pas été desservi durant plus d’une heure. 

Le terminus des lignes 12 et 17 n’a pas été desservi durant plus d’une heure. 

Maxime Schmid / Le Matin

Entre 13h50 et 15h mardi, les trams 12 et 17 n’ont plus circulé de Plainpalais et Rive jusqu’au terminus de Moillesulaz. La cause? Un simple accrochage entre un véhicule des Transports publics genevois (TPG) et un taxi. Les deux parties impliquées n’arrivant pas à se mettre d’accord sur les responsabilités, «il a été fait appel à la police», a expliqué François Mutter, porte-parole des TPG.  Durant ce laps de temps, les véhicules sont restés à l’arrêt. 

Sauf exception, dans le cas présent, aucune facture ne sera adressée au chauffeur de taxi, s’il devait être reconnu responsable de l’accrochage. François Mutter précise, en effet, qu’en cas de sinistre, il n’y a pas de compensation financière exigée. Par contre, obstruer le passage d’un tram coût 18 fr. la minute. Il vaut mieux donc se garer correctement avant d’aller faire une course rapide. 

(mpo)

Ton opinion

61 commentaires