Adhésion de la Suisse à l'UE: Une commission du Conseil national ne veut pas la relancer
Actualisé

Adhésion de la Suisse à l'UEUne commission du Conseil national ne veut pas la relancer

Pas question de relancer la question d'une adhésion de la Suisse à l'UE, et sutout pas avant la votation du 8 février sur la reconduction de la libre circulation des personnes.

Forte de avis, la commission compétente du National rejette la proposition de Jean-Claude Rennwald.

Le socialiste jurassien propose de prendre une série de mesures en vue d'une adhésion comme la reprise intégral de l'acquis social commununataire ou un alignement sur un taux de TVA à 15 %. La commission de politique extérieure a décidé par 16 voix contre 7 de ne pas donner suite à cette initiative parlementaire, ont indiqué vendredi les services du Parlement.

La majorité entend continuer de miser sur la voie bilatérale avec l'Union européenne (UE), «un succès en termes d'intégration européenne et de promotion de la place économique». Cette option a en outre l'appui de la majorité de la population.

Pour la minorité, un «non» le 8 février risquerait de tout remettre en cause. Et d'affirmer qu'en adhérant, la Suisse pourrait avoir son mot à dire et non être contrainte de s'aligner au coup par coup sur les décisions de Bruxelles.

(ats)

Ton opinion