Suisse: Une commission refuse d’aider davantage les vins suisses

Publié

SuisseUne commission refuse d’aider davantage les vins suisses

Contrairement au National, la commission de l’économie du Conseil des États balaie deux propositions pour soutenir les récoltes ou leurs ventes. Elle préfère le statu quo.

Neuf millions de francs sont déjà prévus dans le budget 2023 pour la promotion des ventes de vins suisses. Contre 2,8 millions auparavant.

Neuf millions de francs sont déjà prévus dans le budget 2023 pour la promotion des ventes de vins suisses. Contre 2,8 millions auparavant.

Tamedia

Pas besoin d’introduire une réserve climatique pour le vin suisse, ni d’augmenter durablement les moyens pour promouvoir ses ventes. La Commission de l’économie et des redevances du Conseil des États s’oppose à une motion et une initiative parlementaire en ce sens, fait-elle savoir mardi.

Par 8 voix contre 2 et 2 abstentions, la CER-E ne veut pas donner suite au texte «Introduction d’une réserve climatique pour les vins suisses», déposée par son homologue du National. Cette dernière voulait pouvoir récolter une quantité de raisin supérieure au quota cantonal mais inférieure au rendement maximum fédéral prévu pour les vins AOC.

La commission considère qu’il n’y a pas lieu d’intervenir en la matière, d’une part parce que cela risquerait de générer une surcharge administrative et, d’autre part, parce que les cantons ont déjà la possibilité de constituer des réserves, fait-elle savoir.

Pas davantage pour la promotion

La commission rejette aussi par 7 voix contre 3, une motion d’Olivier Feller (PLR/VD) qui demandait d’augmenter les moyens destinés à promouvoir les vins suisses à 9 millions par année. Une motion acceptée en juin dernier par le National.

Le Parlement avait déjà validé en décembre cette hausse à 9 millions dans le budget 2023 contre 2,8 millions l’an dernier. Du coup, la commission estime que c’est suffisant et ne veut pas de base légale pour d’autres hausses durables. D’autant que cela privilégierait le vin par rapport à d’autres catégories de produits agricoles, indique-t-elle.

(cht)

Ton opinion

9 commentaires