Actualisé 02.10.2009 à 14:50

Sicile

Une coulée de boue tue quatorze personnes

Au moins 14 personnes ont été tuées et une quarantaine d'autres blessées vendredi dans des coulées de boue provoquées par de violentes pluies dans la région de Messine, en Sicile.

Les secours aidés par des équipes cynophiles recherchaient vendredi plusieurs personnes disparues sous les flots de boue qui ont submergé des villages entiers et des faubourgs de Messine, sur la côte est de la Sicile, selon le maire Giuseppe Buzzanca. Mais nombre de routes et voies ferrées étaient inondées ce qui compliquait leur tâche.

Le chef de la protection civile Guido Bertolaso a précisé lors d'une conférence de presse qu'au moins 40 personnes avaient été hospitalisées après les coulées de boue provoquées par de fortes pluies qui ont entraîné l'effondrement de plusieurs bâtiments, et emporté des voitures dans la nuit de jeudi à vendredi. Plus d'une centaine de personnes ont dû quitter leur domicile.

Le gouvernement a décrété l'état d'urgence et débloqué des fonds pour les secours d'urgence et la reconstruction.

Des images montraient des rues inondées, jonchées de débris et de boue arrivant au niveau des roues des voitures. Les efforts des secours étaient ralentis par les routes et les voies ferrées inutilisables.

Les autorités ont imputé la catastrophe au violent orage de la nuit, qui a déversé 25 centimètres de pluie en seulement trois heures. Mais elles ont reconnu que la déforestation et les constructions incontrôlées avaient fragilisé le sol et contribué à ces glissements de terrain des collines et falaises autour de Messine.

Le chef de la protection civile a exhorté les autorités à prendre des mesures contre la déforestation et les projets immobiliers incontrôlés, souvent l'oeuvre du crime organisé. «Soit nous nous attelons à sécuriser tout le territoire national, soit ces tragédies sont vouées à se répétées», a-t-il dit.

Il s'agit des glissements de terrains les plus meurtriers depuis 198 quand un torrent de boue avait dévalé une montagne près de Naples, ensevelissant plusieurs villages et faisant 150 morts. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!