Une découverte macabre en Irak
Actualisé

Une découverte macabre en Irak

La police irakienne a découvert mardi soir les corps de 18 hommes dans un quartier sunnite de l'ouest de la capitale.

La majorité des victimes, entre 25 et 35 ans, avaient le corps criblé de balles; d'autres avaientdes traces de strangulation. Leur visage était bleui et leurs vêtements maculés de sang. Cette découverte s'inscrit dans une série de violences entre chiites et sunnites déclenchées par l'attentat contre la «mosquée d'or» de Samarra, le 22 février.

Ton opinion