Morges (VD) – Une délégation de l’ONU se penche sur le cas de l’homme abattu à la gare
Publié

Morges (VD)Une délégation de l’ONU se penche sur le cas de l’homme abattu à la gare

Il y a six mois, un policier tirait à trois reprises sur un homme, en gare de Morges, qui avait un couteau. Une délégation de l’ONU se penche sur ce cas.

L’homme est resté plusieurs minutes sur le quai de la gare de Morges.

L’homme est resté plusieurs minutes sur le quai de la gare de Morges.

20min/Capture d’écran

Le drame s’est produit le 30 août 2021, en gare de Morges. Un habitant de Zurich a été abattu par un policier. Ce dernier a fait feu alors que l’homme, armé d’un couteau de 26 centimètres de long, se ruait vers lui et son coéquipier. Le policier a pressé trois fois la détente avant que la personne ne tombe au sol. Des vidéos montrent le déroulement des faits et les moments qui ont suivi les coups de feu: pendant quatre minutes, l’homme blessé par balle n’est pas réanimé. On lui passe les menottes. L’homme décédera sur place. L’enquête sur ce drame se poursuit.

«Blick» rapporte que ce mercredi, une délégation de l’ONU présentera les résultats de ses recherches et soumettra des propositions pour améliorer la situation des personnes d’ascendance africaine. L’Américaine Dominique Day, présidente de la délégation de l’ONU, et Catherine S. Namakula, professeure de droits de l’homme et de justice pénale à l’Université de Bloemfontein, en Afrique du Sud, s’exprimeront. Pendant dix jours, elles et d’autres députés de la délégation ont rencontré les autorités suisses, les forces de l’ordre, mais aussi des politiciens ainsi que des activistes.

(jbm)

Ton opinion