Affaire Kadhafi: Une délégation du DFAE est arrivée à Tripoli
Actualisé

Affaire KadhafiUne délégation du DFAE est arrivée à Tripoli

Une délégation du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) est arrivée mercredi soir en Libye.

Les émissaires suisses relancent leurs efforts diplomatiques pour tenter de régler le différend avec Tripoli dans «l'affaire Kadhafi».

Le DFAE a confirmé en début de soirée à l'ATS l'arrivée de la délégation. Cette nouvelle mission avait été annoncée vendredi dernier à Berne par les services de Micheline Calmy-Rey.

«Hannibal», le fils du numéro un libyen et son épouse ont été arrêtés le 15 juillet à Genève suite à une plainte de leurs domestiques pour maltraitance. La plainte a été retirée en septembre contre un dédommagement financier, mais cela n'a pas permis de détendre la situation au plan diplomatique entre Berne et Tripoli.

Les autorités cantonales genevoises avaient indiqué il y a une dizaine de jours qu'elles n'avaient aucune intention de présenter des excuses à propos de l'arrestation du couple Kadhafi. Et ce malgré les réserves de l'expert suisse Lucius Caflisch.

Le rapport du professeur Caflisch, coprésident de la commission chargée de faire la lumière sur l'arrestation du fils du président libyen et de son épouse en juillet à Genève, égratigne la justice et la police genevoises. Dévoilé fin décembre, il conclut qu'une convocation au poste aurait été plus judicieuse qu'une interpellation menée avec des moyens jugés «excessifs». (ats)

Ton opinion