Armement: Une délégation suisse à Tel-Aviv pour s'armer
Publié

ArmementUne délégation suisse à Tel-Aviv pour s'armer

Sur invitation du gouvernement, plusieurs experts et chefs d'entreprises se sont rendus en Israël dans le but d'acquérir du matériel militaire et aéronautique.

La Suisse a déjà commandé en 2015 des drones israéliens d'exploration non armés du type Hermes 900.

La Suisse a déjà commandé en 2015 des drones israéliens d'exploration non armés du type Hermes 900.

DDPS

Une délégation suisse se trouve jusqu'à mardi en Israël pour des entretiens sur différents projets d'acquisition d'armement. La cybersécurité et une visite de l'entreprise Elbit, spécialisée dans le matériel militaire et aéronautique, sont également au programme.

La délégation suisse s'est rendue à Tel Aviv sur l'invitation du chef de la direction pour la coopération internationale du ministère de la défense israélien, le brigadier Mishel Ben Baruch, a indiqué lundi le Département fédéral de la défense dans un communiqué.

La délégation comprend Martin Sonderegger, directeur général de l'armement suisse, Peter Hintermann, chef du domaine de compétence Système de conduite et d'exploration et Thomas Rothacher, chef du domaine de compétence Sciences et technologie. Elle assistera également à une démonstration du système de drones de reconnaissance ADS 15.

La dernière rencontre entre des représentants des autorités suisses et israéliennes chargées des acquisitions remonte au 21 mars 2018. La Suisse a déjà commandé en 2015 des drones israéliens d'exploration non armés du type Hermes 900, auprès de la société israélienne Elbit Systems.

Certains milieux comme le mouvement BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions), demandent que la Suisse cesse sa coopération militaire et technologique avec Israël. Ils invoquent les attaques régulières de Tsahal contre la population palestinienne. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion