Actualisé 11.07.2007 à 19:44

Une démission à 200 000 fr.

GENEVE – Un haut fonctionnaire quitte le Département des finances avec un parachute doré.

«Viré» pour incompatibilité politique, Charles Lassauce, l'ex-directeur du département de la magistrate socialiste Sandrine Salerno a désormais un successeur en la personne de Philippe Aegerter. Ce dernier, qui est déjà à la tête du Département de l'action sociale, partagera son temps entre les deux fonctions. «C'est moi qui l'ai proposé, précise le conseiller administratif Manuel Tornare.

Elue ce printemps, Sandrine Salerno a donc pris en charge son département de façon musclée. «Elle ne voulait pas travailler avec Charles Lassauce», explique une source bien informée. Un accord a dû être négocié pour le départ du haut fonctionnaire, âgé de 39 ans. La somme de 200 000 fr. est articulée. «Il y avait incompatibilité de vue», confirme la cheffe des Finances. Mais elle réfute que d'autres fonctionnaires soient sur la sellette. Reste un sentiment de fébrilité chez les cadres du département nommés sous l'ère du libéral Pierre Muller. «L'ambiance est à la suspicion chez les hauts fonctionnaires des finances. Mme Salerno fait preuve de non-respect en les court-circuitant régulièrement», raconte la même source. La magistrate ne commente pas ces allégations.

Renaud Bournoud

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!