Affaire Tiger Woods: Une des maîtresses présumées s'excuse auprès de la femme du golfeur

Actualisé

Affaire Tiger WoodsUne des maîtresses présumées s'excuse auprès de la femme du golfeur

Jaimee Grubbs, une hôtesse de bar californienne qui se présente comme l'une maîtresses attribuées récemment à Tiger Woods, a présenté des excuses télévisées.

«Je ne saurais dire à quel point j'ai des remords d'avoir heurté ses sentiments et fait du mal à sa famille», a dit la jeune femme de 24 ans dans une interview diffusée mercredi soir sur la chaîne people Extra TV, à propos de la femme de Tiger Woods, Elin Nordegren.

«Si cela n'avait pas été moi, ç'aurait été d'autres filles», a ajouté Jaimee Grubbs, qui avait auparavant revendiqué sa liaison avec le golfeur dans le magazine Us Weekly, enregistrements de conversations téléphoniques et Textos à l'appui.

«Il comptait pour moi, je ne l'ai pas fait pour des raisons superficielles. Je ne l'ai pas fait exprès pour la blesser», a-t-elle ajouté à propos de sa liaison.

Tiger Woods, 33 ans, est au coeur d'un scandale médiatique depuis un accident de voiture à la sortie de son domicile le 27 novembre, qui aurait été provoqué par une dispute avec sa femme concernant une liaison avec une hôtesse de bar new-yorkaise, Rachel Uchitel. Depuis, au moins neuf autres femmes, dont Jaimee Grubbs, ont dit avoir eu des liaisons avec Tiger Woods.

Ce dernier, qui n'est pas réapparu en public depuis que l'affaire a éclaté, a demandé pardon le 2 décembre dans un communiqué «pour ses écarts de conduite» et pour avoir «trahi sa famille».

Dans son interview, Jaimee Grubbs dit avoir été particulièrement blessée en apprenant que Tiger Woods aurait eu d'autres maîtresses qu'elle. Par son attitude, «j'avais l'impression d'être la seule», a-t-elle raconté.

Tiger Woods et sa femme devraient «essayer de sauver» leur mariage, estime-t-elle. Mais s'ils se séparaient, «c'est sûr que j'aurais une relation avec lui, quant à m'investir émotionnellement comme avant, je ne suis pas certaine de pouvoir le refaire», dit-elle. (afp)

Ton opinion