Val Gardena: Une descente à oublier pour les Suisses
Actualisé

Val GardenaUne descente à oublier pour les Suisses

Deux heures après le triomphe de Lara Gut et Fabienne Suter à St-Moritz, leurs compatriotes masculins n'ont pas été à la hauteur à Val Gardena (It).

Lors de la descente remportée par l'Autrichien Michael Walchhofer, seul le Grison Ambrosi Hoffmann a vaguement sauvé les apparences en terminant huitième.

Pour les deux Didier, Cuche (12e) et Défago (27e), il n'y a qu'un mot: déception. Tous deux voulaient la victoire, tous deux ont échoué. Selon eux, c'est la faute à pas de chance. Ou plus précisément, au cocktail vent-mauvaise visibilité fluctuant au gré des concurrents.

«Vendredi en super-G, ces conditions m'avaient avantagé par rapport aux autres (réd: 2e place), mais pas cette fois-ci. J'ai été chanceux un jour, pas deux de suite», a commenté Défago. Résignation aussi pour Cuche: «Il n'y a pas d'autre chose à faire qu'accepter. Comme j'avais déjà été pénalisé par la météo à Lake Louise, j'espère que la chance va finir par tourner.»

Soupe à la grimace chez les deux Didier, et pas davantage de contentement chez Hoffmann: «Etre le meilleur Suisse du jour ne change rien pour moi. Mon résultat me déçoit, et notamment parce que je n'arrive pas à trouver les bons réglages avec mon matériel.» Il ne faut pas non plus chercher du côté de Tobias Grünenfelder (31e) et Silvan Zurbriggen (33e) pour trouver un motif de satisfaction à cette Saslong 2008.

Walchhofer, un an après

Bref, c'est une descente à oublier pour la Suisse. Mais pas pour l'Autriche. Le pays du ski roi attendait une victoire dans l'épreuve reine depuis pile une année et le succès de Michael Walchhofer sur cette même Saslong.

«C'est assurément une de mes plus belles victoires. Car aujourd'hui, je ne courais pas que pour moi, mais aussi pour l'Autriche», a déclaré le vétéran de Zauchensee. «Au pays, tout le monde voulait savoir pourquoi nous ne gagnions plus en descente. J'espère avoir pu remettre notre équipe sur de bons rails.»

A 33 ans, Walchhofer avait songé prendre sa retraite en fin de saison dernière. Il avait finalement décidé de rempiler. Bien lui en a pris puisque le voilà dorénavant avec une 14e victoire à son palmarès. Le voilà surtout leader du classement de la discipline, lui qui avait remporté le globe de descente à l'issue des exercices 2004/2005 et 2005/2006.

Le globe s'éloigne

Double détenteur de ce globe, Cuche semble bien mal placé pour réussir le triplé. Après trois descentes, soit le tiers du programme, le Neuchâtelois pointe au 23e rang provisoire, à 127 points de Walchhofer. «Les prochaines descentes sont en général moins influencées par la météo. Comme je suis en forme et que la confiance est là, je ne m'inquiète pas. Il faut juste être patient», a relevé le natif du Val-de-Ruz.

Du côté du classement général, Aksel Lund Svindal mène toujours. Reste que le Norvégien n'a pas profité de la course pour prendre le large, lui qui a aussi été un des grands battus du jour avec sa 34e place. Avec 83 points d'avance sur Carlo Janka, Svindal demeure donc sous la menace du Grison (ménagé en descente) avant le géant d'Alta Badia de dimanche.

A noter encore que Bode Miller a refait son entrée dans le top 10 du classement général. A la rue depuis une dizaine de sorties, l'Américain est enfin apparu sous un jour meilleur en prenant la deuxième place, à 0''38 de Walchhofer. Le podium a été complété par le Canadien Manuel Osborne-Paradis (à 0''54).

Descente Coupe du monde messieurs à Val Gardena (après 40 coureurs):

1. Michael Walchhofer (Aut) 1'50''57 2. Bode Miller (EU) à 0''38

3. Manuel Osborne-Paradis (Can) à 0''54

4. Marco Sullivan (EU) à 0''68

5. Erik Guay (Can) à 0''76

6. Klaus Kröll (Aut) à 0''82

7. Ambrosi Hoffmann (S) à 1''40

8. Steven Nyman (EU) à 1''41

9. Thomas Lanning (EU) à 1''52

10. Johan Clarey (Fr) à 1''65

11. Didier Cuche (S) à 1''67

12. Hans Olsson (Sd) à 1''85

13. Scott Macartney (EU) à 1''97

14. Romed Baumann (Aut) à 1''98

15. Hermann Maier (Aut) à 2''04

16. Patrik Järbyn (Su) à 2''12

17. Peter Fill (It) à 2''13

Puis:

21. Werner Heel (It) à 2''35

24. Didier Défago (S) à 2''52

27. Tobias Grünenfelder (S) à 2''91

29. Silvan Zurbriggen (S) à 2''94

30. Aksel Lund Svindal (No) à 3''11

34. Marco Büchel (Lie) à 3''83

(ap)

Ton opinion