Neuchâtel Xamax: Une dette venant de l'ère Bernasconi?
Actualisé

Neuchâtel XamaxUne dette venant de l'ère Bernasconi?

Nouvel épisode dans l'affaire Xamax. Le précédent propriétaire du club neuchâtelois aurait laissé une créance impayée avant de partir.

En août 2011, la ville de Neuchâtel a mis la pression sur la société Pro Imax, qui lui loue le stade de la Maladière. Elle lui a demandé d'honorer les acomptes de loyers, dont les échéances étaient arrivées à terme. Le montant total dépassait les 200'000. Cette entreprise qui gère les affaires de Xamax s'est empressée de payer ce montant, pensant qu'il s'agissait de la location du stade pour les six premiers mois de la saison 2011/2012.

Cependant, la direction du club a été informée par la suite que ce payement couvrait le loyer et les charges de janvier à juin 2011, soit un montant dû avant le rachat par Bulat Chagaev, prétend-elle dans un communiqué diffusé sur le site du club. Or, son prédécesseur Sylvio Bernasconi a toujours affirmé n'avoir laissé aucune dette au club après son départ.

Quoiqu'il en soit, Xamax a reçu ces derniers jours une menace de résiliation de la Ville si un autre payement de 189'000 francs - le loyer et les charges pour les deux premiers trimestres de la saison 2011/2012 - n'était pas payé dans les 30 jours.

(20 minutes)

Ton opinion