Genève: Une directrice de théâtre dénoncée à la justice
Actualisé

GenèveUne directrice de théâtre dénoncée à la justice

La directrice du théâtre Le Poche, Françoise Courvoisier, est soupçonnée d'avoir modifié des contrats de comédiens pour qu'ils puissent toucher de meilleures indemnités de l'assurance-chômage.

La Fondation d'art dramatique (FAD), qui supervise les activités du Poche et de La Comédie, a constaté des irrégularités dans les fiches de salaires, a indiqué mercredi Jean-Bernard Mottet, porte- parole du Département de la culture de la Ville de Genève, confirmant une information révélée par la «Tribune de Genève».

Dans cette affaire, la municipalité et l'Etat de Genève, qui subventionnent Le Poche au travers de la FAD, n'ont pas de marge de manoeuvre. Si des irrégularités sont portées à leur connaissance, ils sont tenus de les dénoncer à la justice genevoise, a fait remarquer M. Mottet.

La loi sur le chômage est efficace pour les professions classiques, a relevé M.Mottet. Elle est, en revanche, beaucoup plus compliquée à appliquer pour les intermittents du spectacle. Le dossier est actuellement sur le bureau du procureur général Daniel Zappelli. Le magistrat doit décider ou non de l'ouverture d'une enquête. (ats)

Ton opinion