Equipe de Suisse: Une dynamique positive à préserver
Actualisé

Equipe de SuisseUne dynamique positive à préserver

Pour son dernier match en 2012, la Suisse défie la Tunisie, mercredi soir (18h15) à Sousse, avec un objectif: bien conclure une année faste.

par
Marc Fragnière
Sousse
Le groupe d'Ottmar Hitzfeld tient à prouver qu'il n'est pas en Tunisie pour faire du tourisme.

Le groupe d'Ottmar Hitzfeld tient à prouver qu'il n'est pas en Tunisie pour faire du tourisme.

D'Ottmar Hitzfeld à Reto Ziegler, en passant par Nassim Ben Khalifa, Admir Mehmedi ou Michel Pont, un seul credo est à l'ordre du jour: «Le match en Tunisie est à prendre très au sérieux.» Ainsi, le capitaine Gökhan Inler n'entend pas lâcher une étreinte qui s'est consolidée au fil des expériences communes.

«Les parties à Wembley et contre l'Argentine ont été cruciales dans l'éclosion et l'évolution du groupe», estime le Soleurois, comme pour rappeler que, quel que soit l'enjeu, un match contribue à façonner les contours d'un projet pharaonique. «Nous voulons à tout prix terminer cette année sur notre lancée positive», certifie-t-il.

«Nous sommes dans une dynamique de consolidation du groupe. Un match comme celui-ci est indispensable dans cette optique. C'est très important de se retrouver et de pouvoir se concentrer de nouveau sur les objectifs de la sélection nationale alors que chacun vaque à ses obligations en club», insiste pour sa part le coach assistant Michel Pont. Un exercice de contorsionniste peu évident alors que la saison bat son plein sur tous les fronts européens et que cette date FIFA tombe un peu comme un cheveu sur la soupe.

«Chacun doit être apte à se concentrer sur l'équipe nationale lorsqu'il rejoint la sélection», estime Inler. L'homme ne dribble pas les limites de son rôle de capitaine à l'heure d'apporter réconfort et conseils à ses coéquipiers mal pris en club: «En trois jours, franchement, tu ne peux pas faire grand-chose, sinon leur rappeler de se focaliser sur l'équipe de Suisse en mettant entre parenthèses leurs soucis privés.»

Oussama Darragi (FC Sion/Tunisie): «J’ai envie de briller, je suis très motivé»

«J’espère qu’on va réaliser un grand match et gagner! Cette rencontre est importante car elle s’inscrit dans notre processus de préparation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Je connais un peu mieux que mes coéquipiers le style de jeu de la Suisse, mais n’oubliez pas que la plupart des joueurs présents en équipe nationale évoluent à l’étranger. A titre personnel, ce match est bien sûr un peu particulier. Ma motivation est énorme. J’ai envie de briller, de montrer de quoi je suis capable. Si ça peut faire évoluer positivement ma situation en club, tant mieux. Mais l’objectif prioritaire reste l’équipe et la CAN.»

Ton opinion