Hockey: Une éclaircie dans le ciel lausannois
Publié

HockeyUne éclaircie dans le ciel lausannois

Le Lausanne HC a mis un terme à sa série négative en l’emportant 4-1 sur la glace biennoise.

par
Julien Boegli, Bienne
Cory Emmerton et Beat Foster ont vu la bande de près.

Cory Emmerton et Beat Foster ont vu la bande de près.

Urs Lindt/freshfocus

Ce troisième round hivernal entre Biennois et Lausannois n’a pas connu de temps mort. Les acteurs ont livré un début de rencontre animé. Preuve en est, il a fallu que Marc-Antoine Pouliot fasse trébucher Ronalds Kenins et que Toni Rajala commette une irrégularité sur Denis Malgin lors de la même action de jeu pour que le premier coup de sifflet de la soirée retentisse, soit après 3’54.

En double infériorité numérique durant deux minutes, le HC Bienne a tenu, le temps que son Finlandais et son Québécois reviennent en jeu et que Tim Bozon, en embuscade devant van Pottelberghe, ne trouve la faille suite à un premier envoi de Christoph Bertschy.

Comme une semaine plus tôt (victoire 2-1), c’est en avantage numérique que les joueurs de Lars Leuenberger sont parvenus à gommer leur retard, à la faveur d’une réussite de Rajala (17e). Le LHC est ensuite passé par des moments pénibles. Pris à la gorge durant la majeure partie de la seconde période, parfois même asphyxié dans son camp de défense, il a réussi le tour de passe-passe de reprendre les devants contre le cours du jeu. Cory Emmerton a alors tiré profit d’un service inspiré de Bertschy (37e) pour redonner l’avantage à des Lions longtemps réduits au silence et incapables d’approcher la cage adverse, exception faite de deux échappées avortées de Brian Gibbons peu après la demi-heure.

En souffrance ces derniers temps, Lausanne a fait corps devant Tobias Stephan pour conserver sa maigre avance. Bien que davantage entreprenant tout au long de la rencontre, Bienne ne s’est pas montré suffisamment incisif pour faire trébucher une troisième fois les Vaudois cette saison. Battus à quatre reprises par un but d’écart durant la dernière semaine, ceux-ci ont rectifié le tir, Bertschy (3 points) et Genazzi assurant le succès des leurs en toute fin de partie.

Bienne - Lausanne 1-4 (1-1 0-1 0-2)

Tissot Arena. 0 spectateur (huis clos). Arbitres: MM. Stricker, Borga, Progin et Stalder.

Buts: 6e Bozon (Bertschy) 0-1, 17e Rajala (Rathgeb, Hischier/ 5 c 4), 37e Emmerton (Bertschy, Bozon) 1-2, 60e (58’56) Bertschy (cage vide) 1-3, 60e (59’51) Genazzi (Gibbons, Hudon/ 5 c 3) 1-4.

Bienne: van Pottelberghe; Kreis, Moser; Rathgeb, Lindbohm; Fey, Forster; Stampfli; Hischier, Pouliot, Rajala; Hofer, Komarek, Fuchs; Brunner, Cunti, Künzle; Kessler, Gustafsson, Hügli; Tanner. Entraîneur: Leuenberger.

Lausanne: Stephan; Heldner, Frick; Roth, Grossmann; Marti, Genazzi; Krueger; Gibbons, Malgin, Kenins; Bertschy, Emmerton, Bozon; Hudon, Froidevaux, Douay; Krakauskas, Mémeteau, Schneeberger; Volejnicek. Entraîneur: McTavish.

Pénalités: 5 x 2’ + 1 x 10’ (Leuenberger) contre Bienne, 4 x 2’ contre Lausanne.

Notes: Bienne sans Lüthi, Lindgren (blessés), Ulmer (La Chaux-de-Fonds) ni Sartori (surnuméraire). Lausanne sans Almond, Antonietti, Barberio, Jäger, Jooris ni Maillard (blessés). Tirs sur le poteau: Kreis (34e). Bienne sort son gardien au profit d’un sixième joueur de champ (de 57’54 à 58’56).

Ton opinion