Actualisé 19.01.2010 à 10:14

Contrebande d'animaux

Une éleveuse introduit illégalement douze chiens

Une éleveuse de chiens de Suisse orientale a importé illégalement douze chiens de diverses races en l'espace de cinq mois.

Démasquée grâce à des annonces sur Internet, elle risque une forte amende. La plupart des animaux n'avaient pas été vaccinés contre la rage.

Certains chiens n'étaient en outre pas munis de la micropuce réglementaire. L'éleveuse a vendu les animaux à des amateurs qui ne se doutaient de rien, a indiqué mardi la Direction générale des douanes.

En principe, tous les animaux importés doivent être déclarés en vue de leur dédouanement. Lors du franchissement de la frontière, il faut prouver qu'ils ont reçu toutes les vaccinations nécessaires. Depuis juin 2002, il est en outre interdit d'importer des chiens aux oreilles ou à la queue coupée.

De 2005 à 2009, les enquêteurs de la douane ont ouvert 453 procédures pénales. La palette des contrevenants va de la grand-mère qui ramène un chien en rentrant de vacances à l'étranger au marchand sans scrupules qui s'installe sur un parking, ouvre le coffre de sa voiture et en sort des chiots pour les vendre.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!