Actualisé

Une élue chez les Anglais

GENEVE/LONDRES – A l'initiative de l'ambassade suisse à Londres, de jeunes élus se sont rendus, lundi dernier, à Westminster.

Tout l'après-midi, ils ont pu harpenter les couloirs de la Chambre des Communes et se frotter aux parlementaires britanniques. Ils ont ainsi découvert des mœurs bien différentes de celles du Grand Conseil genevois. Emilie Flamand, députée verte de 24 ans, témoigne: «C'est plus calme. Les députés n'ont pas le droit de s'interpeller par leur nom et il n'y a pas de système électronique. Ceux qui veulent prendre la parole se lèvent et attendent que le président la leur donne.» Si un élu désire sortir, il doit le signaler... «Cela change des allers et retours incessants à la buvette durant nos séances», conclut la députée.

(reb)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!