Lausanne: Une élue démasque un dealer actif sur Snapchat

Actualisé

LausanneUne élue démasque un dealer actif sur Snapchat

Sandra Pernet veut secouer les autorités locales en dévoilant les pratiques d'un trafiquant sur un réseau social prisé des ados.

par
frb
Sandra Pernet a diffusé les preuves de ce qu'elle avance, mardi soir.

Sandra Pernet a diffusé les preuves de ce qu'elle avance, mardi soir.

Florian Cella/24 Heures/DR

Sur Snapchat, on ne trouve pas que des filtres avec des lapins et des licornes. La conseillère communale lausannoise Sandra Pernet l'a prouvé en diffusant mercredi soir sur «La Télé» des captures d'écran du réseau social. Sur ces images, on découvre une belle quantité de résine de cannabis, accompagnée de slogans publicitaires dignes d'une épicerie de quartier.

Cette réalité, l'élue PDC l'a découverte en se créant un faux profil sur l'application préférée des ados. «Mon personnage a 14 ans. Et en quelques mois, j'ai pu recouper grâce à lui des informations qui m'ont permis de remonter jusqu'au dealer», indique-t-elle à nos confrères. Des sources l'avaient préalablement informée que le deal gangrenait le quartier de Praz-Séchaud, au nord de Lausanne.

Municipalité prise à partie

Une fois les preuves enregistrées sur son ordinateur, Sandra Pernet a annoncé le cas à la police municipale. Elle a aussi décidé de porter l'affaire au plan politique. Mardi, elle a déposé une interpellation urgente au conseil communal sur ce problème et a montré le fruit de ses recherches. La Municipalité a déclaré qu'elle répondrait à ses questions dans quinze jours.

Manifestation contre le deal de rue.

Citoyens et personnalités se sont rassemblés à Chauderon pour exprimer leur colère face à la visibilité du deal de rue dans leur quartier.

Mais le Directeur de l'enfance, de la jeunesse et des quartiers, David Payot, a déjà réagi sur la chaîne de télévision valdo-fribourgeoise. Selon lui, «la jeunesse lausannoise se porte globalement bien. Mais il y a des problèmes qui se répètent régulièrement et, si nous avons des citoyens qui veulent agir, comme Sandra Pernet, nous prenons volontiers leurs informations pour pouvoir intervenir.»

L'élue a fait du deal de rue l'un de ses thèmes de prédilection. Au printemps dernier, elle était avec le cinéaste Fernand Melgar à l'origine d'une manifestation contre la présence visible de dealers à proximité des écoles et en plein jour.

Ton opinion