France voisine: Une enfant de 10 ans étranglée chez elle, son père est en fuite
Publié

France voisineUne enfant de 10 ans étranglée chez elle, son père est en fuite

Un jeune homme a découvert le corps de sa petite soeur au domicile familial, à deux pas de Genève, le 12 mai. Le père a disparu. Son véhicule a été aperçu à la frontière.

Google Maps

Que s’est-il passé à Veigy-Foncenex, une petite commune de Haute-Savoie située juste à côté de la frontière suisse? Jeudi 12 mai en rentrant au domicile familial, l’aîné d’une fratrie de trois enfants de 20, 18 et 10 ans a découvert le corps sans vie de sa petite sœur. La maison avait été partiellement incendiée et le père, un marchand de biens qui gardait ses enfants depuis une semaine après une dispute avec sa femme, avait disparu. Des voisins disent avoir vu l’homme de 51 ans quitter son domicile en fin d’après-midi ce jour-là.

Selon les résultats de l’autopsie pratiquée sur le corps de la victime, celle-ci est morte étouffée ou étranglée. Son père est désormais considéré comme le principal suspect dans cette affaire. Après cinq jours de recherches infructueuses, un mandat d’arrêt international a été émis par la procureure d’Annecy, mardi. D’après RTL, l’homme recherché pourrait être armé et dangereux: l’arme dont il se sert pour pratiquer le tir sportif est introuvable.

Un bref passage en Suisse

Ce que l’on sait à ce stade de l’enquête, c’est qu’une médiatrice avait conseillé à la mère de famille de quitter son domicile à cause de «problèmes conjugaux». En instance de séparation d’avec son mari, elle était partie depuis sept jours quand le meurtre a été commis. Ce jour-là, en début d’après-midi, le suspect a écrit un SMS à son épouse pour lui demander de rentrer. Celle-ci a refusé. À 13 h 57, l’homme a coupé son téléphone. C’est à 17 h que le fils a découvert le corps de sa petite sœur.

L’un des quatre véhicules du père de famille, un utilitaire blanc Citroën, a été aperçu à la frontière suisse. Il est sorti de France avant d’y entrer à nouveau, puis de disparaître. Toutes les polices européennes sont désormais aux trousses du fuyard et espèrent l’arrêter avant qu’il ne mette éventuellement fin à ses jours. Selon une source judiciaire, le quinquagénaire n’a aucun antécédent de violence. Les autorités n’ont en revanche diffusé aucune information concernant l’enfant âgé de 18 ans. 

(joc)

Ton opinion