14.09.2020 à 13:50

Homicide à Morges (VD)Amis, famille et collègues ont rendu hommage à Joao

Une centaine de personnes se sont réunies lundi soir en souvenir du jeune homme tué dans un restaurant deux jours plus tôt. En parallèle, dans le cadre de l’enquête, la piste terroriste est envisagée.

de
Abdoulaye Penda Ndiaye

Une centaine de personne ont rendu hommage à Joao lundi soir.

APN

Joao n’a pas eu le temps de finir le «kebab poulet» qu’il venait de commander près de la gare de Morges (VD). Samedi soir vers 21h20, lors de ce qui devait être une sortie sympathique avec son amie et neuf autres proches, un drame s’est produit. Un homme, que Joao n’a même pas eu le temps d’apercevoir, a surgi de nulle part pour lui planter un couteau dans le dos. Alors que l’ouvrier portugais de 29 ans se vidait de son sang sur la terrasse du restaurant, le mystérieux assaillant s’est enfui, son arme blanche ensanglantée à la main. Malgré l’intervention des secours, la victime n’a pas pu être sauvée.

Selon nos informations, les enquêteurs ont eu accès aux images de vidéosurveillance des lieux du drame et ont pu identifier l’auteur. Un suspect a été appréhendé par la Police cantonale vaudoise le lendemain à Renens (VD).

«Un policier en civil le tenait en joue»

«De chez moi, j’ai entendu le cri «Poliiiiice!!!». Il y avait au moins trois voitures banalisées sur le trottoir. Un policier tenait en joue un homme pendant que les autres lui passaient les menottes», déclare un témoin. «Un homme au sol avait une arme pointée sur lui. J’ai directement fait le lien avec le meurtre de la veille à Morges (VD)», affirme une habitante du quartier.

Le gérant du restaurant où a eu lieu l’homicide se dit très choqué.

Un islamiste de 26 ans?

D’abord confiée à la procureure vaudoise de piquet, l’affaire a finalement atterri au Ministère public de la Confédération (MPC). «Un éventuel motif terroriste ne peut être exclu. Connu du Service de renseignement de la Confédération depuis 2017, le suspect est impliqué dans une autre procédure pénale», a déclaré le MPC dans un communiqué.

Selon plusieurs médias alémaniques dont SRF, l’auteur présumé est un islamiste suisse de 26 ans, aux origines turques, domicilié dans la région lausannoise. Selon SRF, il aurait été incarcéré au printemps 2019 après avoir tenté de mettre le feu à une station-service en Suisse romande. Cet homme serait également atteint dans sa santé mentale.

Ces derniers jours, invoquant tour à tour Satan ou le diable, un homme au galimatias inexplicable aurait importuné plusieurs personnes dont des élèves à Morges. «Il a le regard fixe d’un psychopathe. Je l’ai croisé la semaine passée à la rue du Sablon. Il a crié que quelqu’un derrière moi voulait me planter. Quand je me suis retournée, il n’y avait personne. Dès que j’ai entendu parler du meurtre, j’ai pensé à ce psychopathe», a signalé lundi une habitante de Morges.

«Un collègue super cool»

Des cierges, des fleurs, des ballons en forme de cœur, un livre du souvenir et beaucoup de larmes... Une émouvante cérémonie d'adieu a eu lieu sur les lieux du drame lundi vers 21h15. Une centaine de personnes très majoritairement lusophones et masquées y ont assisté. «C'était un collègue super cool. J'ai repris le travail ce matin et j'ai appris le décès de Joao. Je ne comprends pas…», a témoigné un employé d'une entreprise de déménagement très ému. Comme ses autres collègues, c'est en arborant sa tenue de travail aux couleurs jaune et rouge que cet ouvrier a rendu hommage à son défunt camarade.

1 / 7
Amis, famille et collègues: ils étaient une centaine de personnes à rendre hommage à Joao, lundi 14 septembre devant le restaurant morgien, où Joao a perdu la vie.

Amis, famille et collègues: ils étaient une centaine de personnes à rendre hommage à Joao, lundi 14 septembre devant le restaurant morgien, où Joao a perdu la vie.

APN
Les collègues du défunt ont tenu à lui rendre hommage en arborant leur tenue de travail aux couleurs jaune et rouge.

Les collègues du défunt ont tenu à lui rendre hommage en arborant leur tenue de travail aux couleurs jaune et rouge.

APN
Le meurtre a particulièrement secoué la communauté portugaise de Morges et sa région dont la victime était membre.

Le meurtre a particulièrement secoué la communauté portugaise de Morges et sa région dont la victime était membre.

APN

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!