Actualisé 20.06.2011 à 21:29

Wimbledon

Une entrée en scène réussie

Wawrinka n'a pas tremblé à Wimbledon. Au 1er tour, le Vaudois
a battu hier l'Italien Starace 6-3 6-4 6-4.

de
Jean-Philippe Pressl-Wenger/Londres

Un service très solide, des revers alternativement joués en finesse ou en accélération et un coup droit bien en place ont permis à Stanislas Wawrinka­ d'atteindre le 2e tour du tournoi londonien avant que la pluie ne vienne interrompre les rencontres. Le droitier de Saint-Barthélemy n'a pas laissé la moindre chance au doute qui aurait pu s'installer après son élimination prématurée au Queen's contre James Ward, lors de son premier match de la saison sur herbe. Hier, Starace (ATP 49) n'a bénéficié d'aucune balle de break durant le match: Wawrinka n'a perdu le premier point sur son engagement qu'à 3-1 dans le premier set. «Je ne pouvais pas espérer mieux pour commencer dans ce Grand Chelem, a avoué la tête de série No 14. Il y a eu quelques erreurs, c'est sûr, mais je suis très satisfait de mon match.» Au 2e tour, le Vaudois affrontera un autre Italien, le qualifié Simone Bolelli (ATP 116), qu'il a battu lors de leurs deux confrontations.

Peter Lundgren, le coach de «Stan», s'est également montré très content de la manière avec laquelle son protégé s'est qualifié. «C'est une bonne chose­ que d'avoir réussi à passer en trois sets, a relevé le Suédois au moment de quitter la tribune du court No 3.»

Andy Murray, tête de série No 4, s'est lui aussi qualifié en battant Daniel Gimeno Traver 4-6, 6-3, 6-0, 6-0.

Wawrinka en favori à Gstaad

On connaît le nom des têtes de série du tournoi prévu dans l’Oberland bernois du 23 au 31 juillet. Le Vaudois, 14e joueur mondial, a hérité de l’étiquette de favori. Ses principaux contradicteurs seront l’Espagnol Nicolas Almagro (ATP 15), le Russe Mikhail Youzhny (ATP 17) et l’autre Espagnol Fernando Verdasco (ATP 23). L’édition 2011 de l’épreuve sur terre battue aura un fort accent espagnol puisque Guillermo Garcia Lopez (ATP 32), Feliciano Lopez (ATP 44), Marcel Granollers (ATP 47) et Pablo Andujar (ATP 49) seront de la partie. Trois Wild Cards seront encore attribuées.

Sweeting mon plus grand adversaire

Rafael Nadal: Je reste concentré sur ma partie de tableau. Murray, je ne peux le rencontrer qu’en demi-finale, Federer ou Djokovic en finale seulement. Mon plus grand adversaire, c’est Sweeting, que j’affronterai au deuxième tour (n.d.l.r.: Nadal s’est imposé 6-4 6-2 6-2 hier contre l’Américain Michael Russell). Tout va très vite dans un tournoi. Il ne sert à rien de se projeter trop loin. Je n’ai aucune idée si, dans 10 ou 12 ans, je serai à Wimbledon ou en train de pêcher à Majorque! J’ai passé le 1er tour et je suis satisfait de la manière, surtout dans les deux derniers sets.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!