Une entreprise française veut créer 750 emplois à Romont
Actualisé

Une entreprise française veut créer 750 emplois à Romont

L'entreprise française AGE International veut construire un centre de recherche et deux usines à Romont (FR), avec à la clé la création de 750 emplois.

Le groupe compte investir quelque 350 millions de francs dans ce projet dont la construction devrait démarrer en 2009. Les tractations sont toujours en cours avec la commune pour l'achat des terrains.

«Rien n'est encore signé, nous n'avons pas encore de promesse d'achat», a expliqué lundi à l'AP le syndic Roger Brodard, revenant sur une information du «Matin». Selon lui, les discussions sont bien avancées. L'entreprise a été attirée par les 150.000 m2 de terrains en zone industrielle, près de la voie ferrée grâce à laquelle elle pourra acheminer sa production.

La promotion économique fribourgeoise était en contact depuis novembre 2007 avec AGE International, spécialisée dans la construction de tracteurs aéroportuaires et dans l'aménagement d'aéroports. La commune est en discussion depuis le début de l'année.

«Le gros lot»

La possible implantation de cette entreprise à Romont réjouit le syndic. «C'est le gros lot», a-t-il déclaré. Sur les 750 emplois que doit compter la société, entre 300 et 350 seraient des postes à haute valeur ajoutée, tels que des postes d'ingénieurs. «C'est superbe pour la ville, pour la région, le canton, la Suisse romande», a ajouté Roger Brodard.

L'affaire devrait être réglée d'ici la fin juin. La commune attend encore la garantie d'achat des terrains, dont 125.000 m2 lui appartiennent. Il pourrait ensuite y avoir des modifications de zone et la mise à l'enquête. Si tout va bien, AGE International espère ensuite pouvoir démarrer le chantier en 2009 et initier sa production d'ici 2011.

La venue de AGE International est une réelle aubaine pour le chef-lieu de la Glâne fribourgeoise qui a perdu en 2006 130 emplois chez Tetra Pak. L'entreprise reste toutefois le meilleur contributeur de la commune et emploie encore une centaine de personnes à Romont. Deux nouvelles entreprises se sont en outre implantées depuis dans la région, créant une soixantaine d'emplois, relève le syndic. Le parc automobile de l'armée emploie en outre à nouveau une vingtaine de personnes pour l'entretien des chars. (ap)

Ton opinion